Jean-Sebastien Grond
22h28 – 3 décembre 2020

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Frank McCourt

    Que compte faire le businessman américain avec l’OM ?

  • 2/12

    Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud

    Le propriétaire de l’OM a déjà investi 300 millions d’euros depuis octobre 2016.

  • 3/12

    Mohamed Ayachi Ajroudi

    McCourt a dit non à l’homme d’affaires franco-tunisien, l’été dernier.

  • 4/12

    Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi

    C’est l’ancien président du RCT qui avait dévoilé les intentions d’Ajroudi.

  • 5/12

    Pierre Bellon

    Le fondateur de Sodexo est entré dans le capitale de l’OM l’an dernier, à titre symbolique.

  • 6/12

    Pierre Bellon

    Ce Marseillais de 90 ans est la 11e fortune française, estimée à 4,7 milliards d’euros !

  • 7/12

    Frank McCourt

    L’Américain pourrait laisser de nouveaux investisseurs devenir des actionnaires d’importance.

  • 8/12

    Frank McCourt et Margarita Louis-Dreyfus

    MLD possède toujours 3% du club marseillais…

  • 9/12

    Kyril Louis-Dreyfus

    Le fils de Margarita rêve de reprendre le contrôle de l’OM un jour…

  • 10/12

    Mourad Boudjellal

    Mais Mourad Boudjellal n’a pas renoncé à succéder à Jacques-Henri Eyraud.

  • 11/12

    Boudjellal

    L’ancien président du RCT était en première ligne dans le projet porté par Mohamed Ajroudi.

  • 12/12

    Mourad Boudjellal

    Une somme de 250 M€ était évoquée cet été.

Mourad Boudjellal a poursuivi sa tournée médiatique sur le plateau de L’Equipe du Soir, jeudi, pour donner quelques informations supplémentaires sur son «rêve» de racheter l’OM.

La position de Mourad Boudjellal est désormais claire, l’ancien président du RCT l’a expliquée au fil de ses interviews accordées dans le cadre de la promotion de son nouveau livre, J’en savais trop, dans lequel il revient sur sa tentative de rachat de l’OM avec Mohamed Ayachi Ajroudi l’été dernier. Le Varois de 60 ans rêve de diriger le club phocéen et reste associé à l’homme d’affaires franco-tunisien en attendant que Frank McCourt décide de vendre. Peut-être dans quelques mois, peut-être dans quelques années…

Il n’y a pas d’avancée !

De passage sur L’Equipe, Boudjellal a expliqué que son projet n’était pas «enterré» mais a reconnu qu’il n’y avait «pas d’avancée». Et de préciser: «là où McCourt m’a bluffé, c’est que j’étais intimement convaincu qu’il était vendeur mais, apparemment, il disait la vérité, il ne voulait pas vendre. J’ai été bluffé, mais demain sera peut-être un autre jour et on essaiera de participer à la bagarre car il y aura bagarre».

Si le businessman américain change d’avis, Mourad Boudjellal sera visiblement à la tête d’un puissant consortium, pas seulement emmené par Ajroudi mais soutenu également par des fonds d’investissements. «La semaine prochaine, j’ai des rendez-vous avec des fonds, pour, au cas où, être présent. Si l’opportunité se présente, elle ne se présente pas aujourd’hui, il faudra essayer d’avoir préparé le terrain», a ainsi lancé Boudjellal, sans vouloir préciser l’origine de ses «fonds».

«L’imposture que représente cet individu sans scrupules»

En attendant, l’OM, via France Inter, a de nouveau pointé du doigt l’actuelle campagne médiatique de Mourad Boudjellal: «cette nouvelle sortie médiatique renforce un peu plus le dossier et notre volonté de dénoncer l’imposture que représente cet individu sans scrupules et sans éthique professionnelle». Des mots qui n’ont pas plu à l’intéressé, qui affirme que l’auteur de ce communiqué était une «petite main» à l’OM, dans l’ombre de Jacques-Henri Eyraud, qui «n’a même pas osé le signer».

Lire aussi:


Bientôt un « budget pharaonique » à l’OM ?


Vente OM: McCourt aurait changé d’avis !


Villas-Boas impitoyable avec l’OM