Connect with us

« Madyana est un quartier isolé, oublié qui n’a ni eau, ni électricité et ce depuis Senghor »

Published

on


Venue prendre part à l’Assemblée générale de  » And Taxawu Madyana « , Sokhna Mame Say Mbacké est sortie de ses gonds malgré son appartenance au parti présidentiel.  

Pour elle, quand il s’agit de défendre les populations, les calculs politiciens n’ont plus droit de cité. Prenant la parole devant Serigne Saliou Ibn Serigne Cheikh Say, la responsable politique se désole de rappeler que « Serigne Souhaïbou Mbacké Ibn Khadim Rassoul ne mérite pas que sa localité soit aussi délaissée, oubliée et isolée. » Elle poursuit son réquisitoire non sans manquer de lancer des pierres dans le jardin des autorités politiques de la commune.  

« Depuis Senghor, jamais Madyana n’a eu droit à un certain respect. Nous n’avons ni réseau d’assainissement, ni électricité à suffisance, ni eau, ni sécurité. Nous sommes d’avis que les autorités politiques locales ne sont pas intéressées par les populations de Madyana. Et ce n’est pas normal. Le Président Macky Sall est mal informé ou non informé par rapport aux souffrances que vivent les populations. »

Elle saluera, cependant, l’engagement indéfectible du maire de Touba et du préfet qui ont accepté de prêter main forte à l’association. 

Serigne Saliou Mbacké Ibn Serigne Cheikh Say embouchera la même trompette. Pour le chef religieux, fils du Khalife de Serigne Souhaïbou Mbacké, Madyana souffre surtout d’un problème d’eau énorme depuis plusieurs décennies. Il demandera aux populations de s’unir autour de  » And Taxawu Madyana  » et d’essayer de trouver, par elles-mêmes, des solutions à leurs difficultés, en attendant la réaction de l’autorité. 

Continue Reading
Comments