Connect with us

Economie

Corona… Interrogations autour de ces… morts quand même ! (Par Ibou Sene) – YerimPost

Published

on


Oui… la/le (pas important !) Covid a tué depuis l’apparition du cas N°1 ! Assurément il a tué, beaucoup tué même : Déjà 200, 300 et plus partis, terrassés par le fameux virus pour un petit pays comme le nôtre où les autres pathologies prennent leur part de ce décompte macabre, le nombre n’est pas insignifiant et au contraire mérite un arrêt /commentaires. Très souvent la réplique  affichée est que d’autres plus infectieuses et plus mortelles sont là mais avouons que …toutes choses ne sont pas égales ! Une contre réplique attendue et à juste titre que …un mort est égal…à un mort et  que devant Dieu seuls les bienfaits et actions de grâce sont rétribués (je peux me tromper !) mais le constat est là,les visages sur ces morts, ces gens emportés par Corona ne sont pas … (  je cherche le bon  mot !) très… ordinaires ! Que Dieu me pardonne pour cet écart mais sous la contrainte de la réflexion et  à la recherche d’un argumentaire plus fin, poser la dialectique ainsi s’imposait. Tout en répétant  et  confessant…les morts ne sont pas les mêmes et la symbolique est autre et totalement différente, la CNI de certains disparus révèle le désastre du fait de la Covid. Que d’emportés dans l’anonymat le plus absolu : Des familles peinées et endeuillées et qui l’ont porté dans la solitude au vu des restrictions d’alors ! Des peines  encore intactes, non partagées, des compassions inachevées  en pleine pandémie avec des funérailles réduites au maximum, oui elles  en ont vécu, ces familles à la limite de la stigmatisation, indexées et mises en quarantaine (du fait d’une mauvaise prise en charge avec une descente musclée et scaphandrée, digne des pestiférés !) , oui elles en ont subi jusqu’aux moelles et devant leurs morts, chapeau bas, condoléances envoyées à parents et proches qui ont souffert dans l’anonymat. Oui ces drames ont été un dénominateur commun pour beaucoup de ménages qui ont perdu un soutien, un bras , un conseil et non élus à la tontine « Force covid 19 ».Au-delà et/ou parallèlement  Corona a frappé des dignitaires et des illustres : certains connus et l’avis  de D.C. publié pour que nul n’en ignore, la liste est longue ici et ailleurs. Sur nos terres, on se rappelle l’ex patron de l’O.M. au moment de la férocité de la Covid mais il n’est pas le seul…depuis que de noms sont tombés devant la cruauté de Corona. Certains…tus et pourtant tout le monde au su que c’est lui le « tueur », « faucheur ». D’illustres familles et lignées continuent de décompter les pertes et ces voyages sans retour tout en sachant que c’est le Covid. D’autres considérations socio-culturelles  et religio-politiques maintiennent et exigent le flou entretenu pour faire semblant et attribuer le genre de mort à autre chose mais le légiste sait que corona est le seul auteur et qu’il continue de rôder. Aujourd’hui, c’est reconnu et admis que le taux de mortalité sur certaines tranches monte en flèche et un croisement avec la dernière décennie afficherait des écarts terribles au moment où des bonds en avant (chinois pas HuWan !) sont réalisés  en termes de découvertes et d’applications scientifiques  sur le bio-médical : Tous les plateaux sont plus ou moins relevés  et dans tous les services avec cet acquis de reculer la mort ou de contenir certaines méchantes pathologies qui régnaient  en absolu sans aucune thérapie ou prophylaxie. C’est cela aussi CO.RO.NA. et pas de surprise si ce décompte continue et dans l’anonymat le plus absolu : Pensez à la Covid !  

    IBOU SENE KAOLACK



Continue Reading
Comments