Connect with us

Santé

ALERTE! Arrêt total des opérations chirurgicales depuis plusieurs jours à l’hôpital de la paix de Ziguinchor

Published

on


​Rien ne va à l’hôpital de la paix de Ziguinchor. En effet exclusif.net  a appris l’arrêt total des opérations chirurgicales depuis plusieurs jours, aucune fibroscopie faite, plusieurs services sont sous le dictat des eaux usées. La colonne d’endoscopie de gastro-entérologie  est en panne. 

Selon nos informations les problèmes, l’hôpital ne parvient plus à donner des soins de qualité aux populations sont les suivants. A l’origine de ces manques: Inondations fréquentes de la pédiatrie, de la maternité et du laboratoire par des eaux usées nauséabondes et infectes, le système de drainage des eaux usées de l’hôpital est défectueux depuis des années. Ce qui met les malades hospitalisés et le personnel en danger.

Dans nos recoupements, une source nous révèle qu’il y a meme un déficit d’équipement du bloc opératoire. Il  manque de lampes opératoires, de respirateurs, de consommables, de matériel d’endoscopie etc… Actuellement les interventions chirurgicales programmées sont suspendues. Seules les urgences sont prises en charge. Ce n’est fini l’on nous signale la Panne de la colonne d’endoscopie de gastro-entérologie. Les fibroscopies ne sont plus faites à l’hôpital depuis des mois. Sans oublier le déficit criard en personnel médical et paramédical.

L’hôpital de la Paix de Ziguinchor,  est -il un vrai havre de mort? 
Pour ceux qui nous ne savent pas, cet hôpital reçoit des malades de Ziguinchor, de Sédhiou, de Kolda et même de Vélingara. Il reçoit aussi des malades de la Guinée Bissau et de la Gambie. Selon toujours notre source: « Les populations sont très fatiguées par les difficultés actuelles de l’hôpital. »  

Il faut aussi signaler que la subvention accordée à l’hôpital serait insignifiante. L’érection de l’hôpital en un hôpital de niveau III à vocation sous régionale a été toujours la revendication des syndicalistes  Sur ce point il urge que les autorités politiques fassent une réaction rapide pour venir au secours des populations de la zone sud en venant au chevet de l’une des structures sanitaires de référence. Les autorités  doivent réagir immédiatement car la situation est « préoccupante », selon les témoignages reçus.

Continue Reading
Comments