Connect with us

Economie

Les boulangers décrètent 48 heures sans pain et exigent de départ d’Assome Diatta

Published

on


« Nous voulons informer tous les boulangers du Sénégal et lancer un appel parce qu’on a décrété un mot d’ordre de grève de 48 heures à partir de ce mardi. Ce qui veut dire que lundi soir, aucune boulangerie du Sénégal ne va produire du pain ; de ce fait, mardi et mercredi, sur toute l’étendue du territoire national, il n’y aura pas de pain. En 2018, l’Etat du Sénégal avait augmenté le prix du sac de la farine qui était passé de 13.200 Fcfa à 17. 300 Fcfa, sans l’aval des boulangers. Maintenant, nous voulons l’augmentation du prix du pain ou la baisse du prix du sac de farine », a dit Djibril Faye, le porte-parole du regroupement des boulangers du Sénégal chez nos confrères de « Libération. » 

Les boulangers, qui sont très remontés contre le ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, exigent son départ du gouvernement.  « La plateforme «diayma mbourou » est une plateforme qui n’a aucun sens. Aujourd’hui, on est en train d’assainir un secteur et « diayma Mbourou » va à contre-courant. On ne peut pas enlever les livreurs et ensuite en créer d’autres, c’est vraiment contradictoire. Avec le ministre du Commerce, depuis 3 ou 4 mois, nous n’avons plus le même langage. Aujourd’hui, nous parlons de pain, de farine et le ministre du Commerce parle de « diayma mbourou » et de « badiénou gox », elle doit vraiment quitter. Nous voulons directement parler au Président de la République, Macky Sall », a ajouté Djibril Faye.

Continue Reading
Comments