Connect with us

Economie

ORIENTATIONS – Accès des Pme à la commande publique, viabilisation de 3 000 parcelles : Les grandes lignes des filiales de la Cdc

Published

on


La Caisse des marchés publics, une filiale de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), compte accompagner les Pme pour un meilleur accès à la commande publique, tandis que l’autre filiale, la Compagnie générale immobilière du Sahel, va mettre sur le marché plus de 3 000 parcelles viabilisées suivant des standards très élevés.

La Caisse des marchés publics (Cdmp) veut être le partenaire de référence pour les Petites et moyennes entreprises (Pme). Lors de la clôture d’un atelier de planification et d’échange tenu ce week-end à Saly,  Cheikh Mbacké Dieng, directeur de la Cdmp, a profité de l’occasion pour rappeler les grandes lignes des activités de cette filiale de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). «Nous voulons accompagner les Pme pour un meilleur accès à la commande publique. Les Pme constituent aujourd’hui plus de 90% du tissu économique. Et pratiquement, elles contribuent à moins de 35% à la croissance et cela crée une disparité. Et quand on parle de locomotive de l’émergence, c’est la Pme et par ricochet le privé. Il faut un secteur privé fort et dynamique», explique Cheikh Mbacké Dieng. Selon lui, plus de la moitié du budget national est consacrée à la commande publique. A preuve, cette commande publique est passée en 2017 de 500 milliards de francs Cfa à plus de 2 000 milliards de francs Cfa. Aujourd’hui, dit-il, le rôle de la Cdmp, c’est d’abord de proposer des solutions adaptées et durables pour un meilleur accès à la commande publique, mais aussi accompagner les Pme pour la formalisation.
Pour réduire les difficultés auxquelles les Pme sont con­frontées, il annonce que des outils seront mis en place pour permettre certes d’accompagner les Pme avec les ressources budgétaires, mais  également à lever des fonds.
Quid de la Compagnie générale qui est une filiale détenue à 100% par la Caisse des dépôts et consignations, dont la mission est de régler la question immobilière ? Abdou Khafor Touré, le directeur, renseigne qu’elle va être le bras d’investissement dans l’immobilier de la Caisse, mais également gérer les actifs immobiliers de la Cdc. «La Cdc a un immense patrimoine foncier à Bambilor, composé de plus de 150 ha, et dans quelques endroits à Dakar. Et il s’agit de valoriser ce patrimoine foncier. C’est dans ce cadre que la Caisse a investi dans le logement social. Et aujourd’hui, elle est en train de développer à Bambilor un lotissement de 4 000 parcelles viabilisées et certaines seront érigées en logements destinés aux populations à des prix très accessibles. Ça c’est un enjeu majeur pour la Cdc de contribuer à la promotion et au développement du logement social. La Caisse des dépôts et consignations va mettre sur le marché plus de 3 000 parcelles viabilisées suivant des standards très élevés», a déclaré Abdou Khafor Touré. Lequel explique que les autorités comptent beaucoup sur la Cdc pour régler le problème d’accès au logement au Sénégal. Il en veut pour preuve le dossier des Hlm-Maristes qui leur est confié. «La Caisse est en train de s’investir à ce niveau avec d’autres acteurs de l’Etat pour véritablement régler cette épineuse question. En tout cas, il y a un travail qui est extrêmement important que la Caisse est en train de faire elle-même dans le domaine immobilier, dans le règlement d’un certain nombre de questions, dans l’augmentation de l’offre, mais aussi dans la diminution du coût d’accès. C’est cela qui justifie principalement la création de cette filiale immobilière. Et c’est en ce sens qu’elle inscrira son action.»
Le directeur général de la Cdc, Cheikh Ahmed Tidiane Ba, a quant à lui magnifié la tenue de cet atelier qui, à ses yeux, participe de l’intégration des deux filiales dans une perspective groupe. «Nous sommes one team (une équipe) et nous avons des objectifs communs. Donc au sortir de cet atelier, nous aurons des résultats probants qui vont permettre à la Caisse de se développer», dit le Dg de la Cdc.

Continue Reading
Comments