Connect with us

Santé

Deux Décès à Matam, Par La Faute De L’Etat Du Sénégal

Published

on


Encore deux  décès dus au covid-19, deux de trop à Matam, puisqu’ils pouvaient être évités. Mais par la faute de l’Etat du Sénégal, ces deux malades sont décédés, tout simplement parce qu’il n’y avait pas respirateurs artificiels. Une grosse négligence gouvernementale , qui fait qu’il n’est pas bon d’avoir le Covid 19 dans cette région du pays.

D’ailleurs,  Les centres de traitement des épidémies ne disposent même pas de lits chauds, encore moins de respirateurs artificiels pour la prise en charge correcte des cas graves. Pire, d’après nos confrères de la Rfm, le médecin réanimateur annoncé à l’hôpital de Ourossogui n’est pas resté plus d’une journée après sa prise de service. Il a plié bagages le lendemain.

Tous ces manquements, combinés au défaut de respirateurs artificiels, ont fait que les deux cas graves évacués aux hôpitaux de Ourossogui et de Matam ont été emportés hier par le coronavirus. Y portant ainsi le nombre de décès liés à la covid-19 à trois depuis le début de la deuxième vague de la pandémie.

Continue Reading
Comments