Connect with us

Uncategorized

ASSE, Girondins

TIMBALE Critiqué pour sa gestion dispendieuse du temps où il était à l’ASSE, Jean-Louis Gasset peut se vanter d’un bilan finalement très positif dans la balance des transferts. L’attaque de Claude Puel date du 16 octobre et concerne la mauvaise gestion de l’ASSE avant son arrivée un an auparavant. « Le club allait dans le…

Published

on

ASSE, Girondins

Critiqué pour sa gestion dispendieuse du temps où il était à l’ASSE, Jean-Louis Gasset peut se vanter d’un bilan finalement très positif dans la balance des transferts.,

TIMBALE

Critiqué pour sa gestion dispendieuse du temps où il était à l’ASSE, Jean-Louis Gasset peut se vanter d’un bilan finalement très positif dans la balance des transferts.

L’attaque de Claude Puel date du 16 octobre et concerne la mauvaise gestion de l’ASSE avant son arrivée un an auparavant. « Le club allait dans le mur, il s’était beaucoup endetté pour suivre ce schéma, qui avait vécu, avait lâché le coach des Verts en faisant référence à Jean-Louis Gasset. Mon boulot, ce n’est pas de dire si ce qui a été fait est bien ou pas bien, mais d’établir un constat et de faire une projection. J’ai construit un nouveau projet pour le club, pas pour moi. » Des contrats trop élevés offerts à certains joueurs, dont l’ASSE subirait encore aujourd’hui les conséquences financières, étaient alors critiqués. 

Interrogé à ce sujet avant d’affronter les Verts, Gasset a répondu sèchement à Puel. « Je rappelle le contexte : quand les président me demandent de prendre l’équipe, elle est 17e, sur 10 matchs sans victoire et a perdu 5-0 dans le derby à domicile (en novembre 2017). J’ai dit aux présidents qu’il fallait renforcer l’équipe. Après, il fallait trouver des hommes. Des hommes que je connaissais, obligatoirement, a-t-il répliqué en conférence de presse. Ils sont venus donner un coup de main… On a perdu deux matchs en six mois et fait une série de 13 matchs sans défaite. »

Gasset aurait généré près de 100 M€ de près ou de loin

Au niveau comptable, ce même Gasset s’est également défendu. « On a aussi fait débuter William Saliba (vendu 25 M€+ 5 M€ de bonus à Arsenal en juillet 2019), Wesley Fofana (vendu à Leicester pour 40M€), Charles Abi…», a-t-il rappelé hier. Il aurait aussi pu ajouter à son crédit les ventes de Rémy Cabella au Rubin Kazan (13 M€) et Jorginho au Ludogorets (800 000€) juste après son départ, pour souligner que la balance s’était à un moment donné équilibrée. Dans le même temps, L’Équipe rappelle que l’ASSE a aussi empoché 13 M€ de droits télé grâce la qualification européenne. Mis bout à bout, Gasset aurait donc été à l’origine (directe ou indirecte) d’environ 100 millions d’euros en faveur de l’ASSE. 

🚨 ALERTE BUTASSE ! 🚨

🗣 INQUALIFIABLE ! Focus sur la fin pathétique de l’aventure de Ruffier avec l’ASSE.

Retrouvez votre But Sainté en kiosque ou dans notre boutique en ligne ici ➡️ https://t.co/DvJwVnmOsm pic.twitter.com/94XdcYwCEV

— But! Saint-Étienne (@ButASSE) December 15, 2020

Continue Reading
Comments