Connect with us

Uncategorized

Mercato : le LOSC prêt à sacrifier Renato Sanches cet hiver

Par Alexis Pereira Publié le 16/12/2020 11:06 Alors que le LOSC est en difficulté sur le plan économique, Renato Sanches pourrait être vendu en janvier, histoire d’éponger les dettes. Lille est en grande difficulté sur le plan économique. Son principal bailleur, le fonds d’investissement américain Elliott, réclame des comptes aux Dogues et, notamment, à son…

Published

on

Mercato : le LOSC prêt à sacrifier Renato Sanches cet hiver

Alors que le LOSC est en difficulté sur le plan économique, Renato Sanches pourrait être vendu en janvier, histoire d’éponger les dettes.,

  • Par
    Alexis Pereira


  • Publié le

Alors que le LOSC est en difficulté sur le plan économique, Renato Sanches pourrait être vendu en janvier, histoire d’éponger les dettes.

Lille est en grande difficulté sur le plan économique. Son principal bailleur, le fonds d’investissement américain Elliott, réclame des comptes aux Dogues et, notamment, à son président Gérard Lopez. Le poste de l’homme d’affaires luxembourgeois est menacé, Olivier Létang se tenant prêt à reprendre le flambeau au cas où le propriétaire de l’écurie lilloise n’apportait pas les garanties suffisantes à ses interlocuteurs.

La suite après cette publicité

Cette zone de turbulences tranche avec l’actualité sportive du groupe mené par Christophe Galtier, actuel leader de Ligue 1 et qualifié pour les 16es de finale de Ligue Europa. Et alors que tout se passe très bien sur le pré, c’est l’effectif du LOSC qui pourrait payer les pots cassés de la gestion de la dette par la direction en place.

Sacrifié sur l’autel des dettes ?

La Voix du Nord nous apprend en effet que le départ de Renato Sanches (23 ans) lors du prochain mercato en janvier «n’est pas exclu». Les pensionnaires du Stade Pierre-Mauroy comptaient initialement conserver l’international lusitanien (22 sélections, 2 buts) jusqu’à la fin de la saison. Ils avaient d’ailleurs refusé une offre de 70 M€ en provenance d’un club de Premier League – Wolverhampton ? – cet été dans cette optique.

La donne a visiblement changé. Et comme l’ancien de Benfica et du Bayern, sous contrat jusqu’en juin 2024, constitue l’une des plus grosses valeurs marchandes de l’effectif (et sans doute un des plus gros salaires), il pourrait être sacrifié sur l’autel des dettes en janvier. Une bien mauvaise nouvelle pour Galtier et ses troupes tant, depuis quelques mois, et avant sa récente blessure, le milieu avait retrouvé un excellent niveau…

Continue Reading
Comments