Connect with us

Société

La Cosydep réclame plus de vigilance.

Published

on


Suite à l’annonce officielle de la 2ème vague de contamination, la Cosydep dans un communiqué,  appelle l’État à sécuriser l’environnement des apprentissages, à appliquer systématiquement le protocole sanitaire, a protéger le protocole pédagogique, mais aussi et surtout à pacifier l’année scolaire marquée par un contexte particulier de pandémie de la COVID-19. 

Ainsi, la Cosydep réclame de la vigilance et de la pro activité d’autant plus qu’un mois après la rentrée, des informations auprès de ses 14 antennes régionales ont fait état d’un retour massif de plus du quart (¼) de la population sénégalaise à l’école dont les 3 millions exigent un  accompagnement particulier.

Une mise en rappel aussi qui cadre avec le déficit inquiétant en matériel sanitaire dans des écoles face à la montée de la courbe des cas de contamination et au relâchement général observé chez les populations. Un  déficit récurrent d’enseignants et de tables–bancs face aux exigences de distanciation physique entre autres,  des enfants qui, pour diverses raisons, n’ont pas encore effectué leur rentrée et quantum horaire rassurant de 1.265 heures, prévu par le décret N°2020-2297 du 3 décembre 2020.

La Cosydep, toujours dans le communiqué invite à la veille permanente pour un déroulement stable des apprentissages et un dénouement fructueux de l’année scolaire…