Connect with us

Economie

Si les petits rassemblements propagent la covid, alors retournons à Touba (Cheikh Traoré) – YerimPost

Published

on


Un groupuscule cherche volontairement à réduire la population mondiale; et L’Afrique devrait avoir la plus grande part. le covid19 devrait causer un nombre important de pertes en vies humaines des millions de morts en Afrique selon les prévisions d’Antonio Guterres secrétaire général des nations unies sur france24 en date du 27 mars 2020. Pour l’Occident, les personnes inactives étaient  visées. Échec total en Afrique, malgré des mutations provoquées sans cesse du virus,  ils veulent maintenant poursuivre leur mission (en collaboration avec nos dirigeants ) en nous administrant un vaccin douteux créé par les géants pharmaceutiques qui chercheraient à s’enrichir). Selon beaucoup de spécialistes, ce vaccin pourrait nous tuer lentement et pourrait  modifier nos gènes ; la modification de nos gênes pourrait réduire notre espérance de vie déjà faible mais aussi réduire considérablement  notre fécondité élevée. Pour eux, l’Afrique est championne en matière de fécondité et cela constitue un réel  problème. «  D’après une étude publiée dans le journal The Lancet, à l’exception de l’Afrique, les taux de fécondité ont considérablement diminué dans le monde.
En 1950, les femmes avaient en moyenne 4,7 enfants au cours de leur vie. Depuis, le taux de fécondité a pratiquement diminué de moitié, passant à 2,4 enfants par femme l’an dernier.
Mais, il y a d’énormes variations entre les nations. Le taux de fécondité au Niger, est de 7,1 enfants par femme tandis qu’au Royaume-Uni, tout comme dans la plupart des pays d’Europe occidentale, il est de 1,7 enfant par femme. Dans le classement des dix pays ayant les taux de fécondité les plus élevés neuf sont africains »bbc.
Il faut avoir le courage de le dire, LES DIRIGEANTS DES PAYS OCCIDENTAUX N’AIMENT PAS LES AFRICAINS MAIS LES RESSOURCES DE L’AFRIQUE. Depuis des décennies, le paludisme fait des ravages en Afrique plus que le coronavirus en a fait. Le cancer, la tuberculose, le diabète, le Sida…Nous sommes certes un continent pauvre, un continent appauvri par l’Occident, un continent rendu malade, mais nous ne sommes pas tout de même malchanceux partout. La réalité a montré que ce virus n’est pas le nôtre. Donc, Gérer le entre vous et laisser nous en paix. 
Ps: chers dirigeants du Sénégal, si les petits rassemblements  favorisent une propagation exponentielle du virus, alors retournons à Touba, Médina Baye,Ndiassane,Tivaouane…. Soyons cohérents
Opinion personnelle 
Cheikh sami  TRAORÈ SÉNÉGAL MOOMA MOOM



Continue Reading
Comments