Connect with us

enfants

Du Nouveau Dans L’affaire Des Gadgets Alcoolisés Pour Enfants Vendus Au Sénégal

Published

on


Les investigations se poursuivent sur l’affaire de la vente aux enfants, de gadgets contenant du jus mélangé à de l’alcool. En effet, iGfm rapporte qu’un second commerçant a été arrêté avec plusieurs cartons de ce produit. il est présentement auditionné.

Les services de la Direction du Commerce Intérieur, ainsi que les forces de l’ordre et de sécurité, approfondissent les investigations après l’arrestation d’un premier commerçants sur l’affaire des gadgets alcoolisés vendus aux enfants. En effet, l’enquête a conduit à l’interpellation d’un deuxième vendeur.

Sélectionné pour vous : Rumeurs de vaccination à Ranérou Ferlo : Les parent retirent leurs enfants de l’école

Ce dernier détenait 5 cartons de ces gadgets. Cette fois-ci, ils sont sous forme de robots qui contiennent, aussi, du liquide. «Les 5 cartons ont été saisis, des prélèvements effectués et acheminés au laboratoire d’analyse et de contrôle. Nous attendons les résultats», nous indique-t-on.

Pour rappel, la police avait exploité la vidéo qui circulait sur WhatsApp pour débuter son enquête et interpeller le premier commerçant. Puis, ils avaient réquisitionné le laboratoire d’analyse et de contrôle. Les résultats ont révélé qu’il s’agit d’un liquide coloré, fruité, qui contient de l’alcool à 6%.

Fort de ces résultats, les services de la Direction du commerce intérieur ont interpellé le premier commerçant établi à la rue Sergent Malamine x Graceland. Malheureusement, il n’avait pas de stocks avec lui, même s’il a reconnu les faits. Il est actuellement en garde à vue à la gendarmerie. La section environnement des pandores poursuit l’enquête.

L’objectif des investigation, c’est surtout d’identifier l’importateur qui se cache derrière pour transférer le dossier au parquet. Car, les faits visés sont graves puisqu’il s’agit d’un produit contenant de l’alcool, qui plus est destiné aux enfants. Ce, dans un pays où la procédure d’obtention d’une autorisation de vente d’alcool est déjà complexe.

Continue Reading
Comments