Connect with us

Uncategorized

Laurent Blanc est à Doha : pour le PSG, la sélection ou un club qatari ?

Selon nos informations, l’ancien entraîneur du PSG est arrivé à Doha jeudi avec son adjoint Franck Passi. Mais dans quel but ? «Plus le temps passe et moins j’y crois». Voilà ce que déclarait Laurent Blanc il y a trois semaines, sur TF1, laissant entendre qu’il misait plus sur la formation que les professionnels. «Que…

Published

on

Laurent Blanc est à Doha : pour le PSG, la sélection ou un club qatari ?

Selon nos informations, l’ancien entraîneur du PSG est arrivé à Doha jeudi avec son adjoint Franck Passi. Mais dans quel but ?,

Selon nos informations, l’ancien entraîneur du PSG est arrivé à Doha jeudi avec son adjoint Franck Passi. Mais dans quel but ?

«Plus le temps passe et moins j’y crois». Voilà ce que déclarait Laurent Blanc il y a trois semaines, sur TF1, laissant entendre qu’il misait plus sur la formation que les professionnels. «Que ce soit en pro ou chez les amateurs, je ne fais de croix définitive sur rien», précisait-il via L’Equipe. Et on peut en effet imaginer que l’avenir footballistique de l’ancien sélectionneur des Bleus (2010-12), passé par Bordeaux (2007-10) et le PSG (2013-16), pourrait évoluer rapidement. Une chose est sûre : comme Le Figaro l’a appris, le technicien de 55 ans est arrivé à Doha jeudi. Jusque-là, rien de très croustillant ? Oui, sauf qu’il s’est rendu dans la capitale qatarie avec un certain Franck Passi. Le même Passi qui a quitté Niort en juin dernier parce qu’il avait «donné sa parole à Laurent Blanc pour l’accompagner sur un projet sportif très ambitieux cet été». Evidemment, le tandem n’a pas trouvé chaussure à son pied depuis. Ces dernières années, on a parlé de Blanc à Barcelone, Lyon, Manchester United, la Roma ou l’Inter Milan. Ces dernières semaines, son nom a été évoqué à Nantes ou Toronto. Et si d’autres pistes liées au Qatar émergeaient à l’avenir ?

Le meilleur de Laurent Blanc avec l’Inter Milan

PSG, l’improbable retour ?

Thomas Tuchel passera-t-il les fêtes en tant qu’entraineur du PSG ? Le résultat du match à Lille dimanche (21h), pour le compte de la 16e journée de Ligue 1, pourrait être décisif. Et ce malgré la qualification pour les 8es de finale de Ligue des champions. Dans le cas contraire, Leonardo et les décideurs qataris confieront-ils à nouveau les destinées de leur club au coach cévenol ? Ce serait à tout le moins étonnant. D’autant que d’autres techniciens de renom (Allegri, Pochettino, Motta) sont sur le marché. Evidemment, Blanc présente l’avantage de connaître la maison, et il avait su donner une vraie identité de jeu au Paris Saint-Germain. Ce que ses deux successeurs, Unai Emery et Thomas Tuchel, peinent à faire… 

Malgré une prolongation quelques mois auparavant et un deuxième quadruplé national consécutif (L1, Trophée des champions, Coupe de France et de la Ligue), l’ancien champion du monde avait payé l’élimination en quart de finale de Ligue des champions face à Manchester City en perdant sa place. Pour mieux la retrouver quatre ans et demi plus tard ? Rappelons que Paris aura encore un match à jouer après le choc face à l’actuel leader du championnat de France. Ce sera mercredi prochain, contre Strasbourg. Ensuite, la trêve. Arrivé à Paris en 2018, pour succéder à Unai Emery, Thomas Tuchel est sous contrat jusqu’en juin 2021. Selon diverses sources, il est (très) peu probable de le voir prolonger. 

La sélection qatarie avec le Mondial en ligne de mire ?

La Coupe du monde 2022 se déroulera au Qatar. Et les dirigeants locaux ont décidé de mettre les petits plats dans les grands pour amener leur équipe nationale sur la ligne de départ dans les meilleures conditions. Qualifiés d’office, les champion d’Asie 2019 disputeront en effet les éliminatoires de la zone Europe (groupe A) pour se faire les dents, mais aussi la Copa America et la Gold Cup ! Et sur le banc ? Felix Sanchez Bas, ancien du Barça, est arrivé au Qatar en 2006. Il a pris les commandes de la sélection A en 2017 et a prolongé l’an dernier jusqu’à la Coupe du monde. Laurent Blanc pourrait-il néanmoins prendre sa succession, avec l’idée de faire profiter le Qatar de son expertise et de son aura ?

Un club qatari, faute de mieux ?

On l’a dit, Laurent Blanc a été cité dans l’orbite de nombreux clubs depuis son départ du Paris Saint-Germain. Certains ont préféré se tourner vers d’autres pistes, d’autres se sont vus recalés par l’intéressé. Et il semble que ce dernier s’est montré relativement exigeant. Alors l’idée de le voir rejoindre un club du modeste championnat qatari, même dans l’avant-Coupe du monde 2022, semble quelque peu hors de propos. Néanmoins, d’autres grands noms du football mondial se sont laissés séduire, comme l’ancienne gloire du Barça Xavi, à la tête du club d’Al-Sadd SC – où il a terminé sa carrière – depuis 2019. Et quand on n’a pas trouvé de banc depuis plus de quatre ans, l’émirat peut offrir des arguments convaincants.

Continue Reading
Comments