Connect with us

Société

Experts et universitaires engagent des réflexions pour une meilleure exploitation.

Published

on


Conscients que les universités et les universitaires Sénégalais ont un rôle prépondérant à jouer dans l’exploitation des ressources naturelles du pays, des acteurs du monde universitaire ont engagé à Dakar des réflexions pour offrir un cadre de formation bien déterminé afin de permettre à ce que les ressources naturelles soient bien exploitées. Ce qui aidera à la gestion de ces richesses au grand bénéfice du peuple sénégalais. Pour le professeur Birahim Guèye, de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, par ailleurs président de l’Association sénégalaise des sciences de gestion, « on ne peut pas décréter une méthodologie de gestion ou des astuces de gestion des ressources de manière absolue.
Ce qui appelle à une approche partenariale pour intégrer l’ensemble des parties intéressées par les ressources et faire en sorte que l’exploitation ne se limite pas seulement à aujourd’hui, mais qu’on soit dans une perspective à long terme si on veut des ressources levier de développement.  Pour cela, il ne « faut surtout pas voir les ressources d’une manière stricte, car les ressources naturelles c’est aussi tout ce qui provient de la terre, mais mais pas seulement le pétrole et le gaz ».
Ces réflexions de trois jours ont réuni plusieurs participants en webinaire pour certains et présentiel pour d’autres, notamment des universitaires, des experts et des membres du gouvernement ainsi que des étudiants, tous pour trouver la meilleure approche pour une meilleure exploitation des ressources naturelles du pays…