Connect with us

Politique

HCCT – Gestion des défis de l’émigration irrégulière : Les hauts conseillers adoptent une motion de soutien à Macky Sall

Published

on


A l’occasion de la clôture de ses sessions 2020, le Haut conseil des collectivités territoriales a adopté une motion de soutien au chef de l’Etat pour sa gestion de l’émigration irrégulière. Plus de 170 recommandations stratégiques et opérationnelles, 5 résolutions et 3 motions ont été faites, selon la présidente Aminata Mbengue Ndiaye.

Le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a adopté hier une motion de soutien au président de la République, dans la gestion des défis de l’émigration irrégulière. Elle a été prise à la clôture de la 3ème session ordinaire qui marque aussi la fin des sessions de l’année 2020. «Pour cette année 2020, trois thématiques majeures, déclinées en 11 avis, ont été étudiées pour aboutir à plus de 170 recommandations stratégiques et opérationnelles. Il s’y ajoute 5 résolutions et 3 motions», s’est réjouie la présidente de l’institution. En plus de la motion de soutien, ajoute Aminata Mbengue Ndiaye, cette dernière session a permis la production d’un rapport sur «Les collectivités territoriales et la coopération décentralisée», et 4 avis qui portent sur la diversification des stratégies et mécanismes d’accès aux financements des projets de coopération décentralisée, la coopération décentralisée comme outil de financement innovant et de renforcement des capacités techniques des collectivités territoriales, mais également sur l’apport de la diaspora dans la réalisation de projets de coopération décentralisée et la gestion des défis migratoires, et sur l’intercommunalité et la coopération décentralisée.
Par ailleurs, Aminata Mbengue Ndiaye a montré sa satisfaction du fait que trois sessions sur quatre ont été tenues comme prévu par la loi organique. En outre, elle soutient que «la pandémie a mis en évidence le constat que l’avenir se trouve dans les territoires, qu’il est impératif de développer». Et d’ajouter : «Dans toutes les grandes métropoles mondiales, le Covid-19 a mis à nu les failles d’une urbanisation non contrôlée ou d’une décentralisation balbutiante ; d’où la pertinence et la portée de toutes les études qui ont marqué les trois sessions de l’année 2020.»

Continue Reading
Comments