Connect with us

Economie

POLEMIQUE – Affaire Amara Traoré : Les anciens de la Linguère taclent leur président

Published

on


Les anciens de la Linguère, regroupés au sein d’une Association, n’ont pas du tout été tendres avec leur président et ancien compagnon dans les terrains de football. Ils ont en effet non seulement rendu coup par coup les attaques et accusations portées à leur encontre par Amara Traoré, mais aussi chargé violemment ce dernier.
Amara Traoré qui avait été critiqué par ses anciens coéquipiers qui avaient mal digéré le fait qu’il ait signé un contrat en Guinée, alors qu’il était président de la Linguère, les avait à son tour violemment critiqués au cours d’une conférence de presse organisée par le club. Lui aussi n’avait pas été tendre avec eux et les avaient implicitement accusés de défaillants pour avoir complètement disparu au moment où le club traversait des moments difficiles alors que lui était au front pour trouver des solutions à ces difficultés.
Pour répliquer, l’Association des anciens joueurs de la Linguère a aussi convoqué la presse hier à la Chambre de commerce. Pour ces anciens dont la parole était portée par Abdoul Aziz Wone qui avait à ses côtés d’autres grands noms du football saint-louisien comme Mbaye Fall, Cheikh Tidiane Diack, Diallo Soumaré, Chita ou encore Boly Ndiaye, le problème se situe dans le cumul de Amara qui est à la fois président de la Linguère et manager de l’As Kaloum. Pour ces anciens, il a nargué les Saint-louisiens lors de sa conférence de presse où il a été, selon eux, d’une arrogance inouïe.
Pour eux, au lieu de se présenter en rassembleur, leur ancien coéquipier leur a servi un discours égocentrique dans lequel il a nettement affirmé qu’il fera ce qu’il veut de sa gestion. La preuve, selon eux, Amara a finalement attaqué tout le monde et n’a épargné personne pour s’en être pris à la fois aux anciens footballeurs, aux journalistes et même aux anciens présidents dont il a qualifié leur gestion de dépassée.

Amara a loué sa maison à la Linguère
Pour ces anciens de la Linguère, leur président «a manqué d’élégance». Il doit savoir que sa voix au Comité directeur ne compte pas plus que la leur. Et pour cette raison, ils lui demandent d’être plus humble envers les membres du club.
Les anciens ne se sont pas arrêtés là, car pour eux il y a beaucoup trop de conflits d’intérêts entre le président Amara Traoré et le club dans la mesure où en tant que président il a loué sa maison à la Linguère qui paie mensuellement un loyer. Ils ont par ailleurs déploré le fait que Ndar académie football (Naf), qui appartient à Amara Traoré, signe un partenariat avec la Linguère.
Autant de griefs que les membres de l’Association des anciens joueurs de la Linguère ont porté contre leur président qu’ils ont également accusé d’avoir bafoué les textes du club qui ne lui permettent pas d’être employé dans un autre club.
Ils rappellent d’ailleurs que lorsque les statuts de la Linguère, notamment l’article 15 des statuts, ont été écrits pour la première fois, Amara Traoré avait tout simplement boudé la réunion en déclarant que ces textes étaient faits contre lui pour l’empêcher de travailler en étant aussi dirigeant à la Linguère, avant d’écrire le lendemain une lettre de démission.
Ces anciens, qui ne comptent pas abandonner en si bon chemin, ont fait savoir qu’ils vont continuer le combat sans pour autant dévoiler leur stratégie.
Le 26 décembre, un Comité directeur sera organisé. Une rencontre qui risque d’être houleuse.

Continue Reading
Comments