Connect with us

Uncategorized

Euro de handball : vaincue par la Norvège, la France cède sa couronne continentale

Sport Handball La Norvège a pris le meilleur sur les Bleues, dimanche au Danemark, en finale de la compétition (22-20), et décroche son huitième titre européen. La joie des Norvégiennes après leur victoire à l’Euro, face aux Bleues. JONATHAN NACKSTRAND / AFP Les craintes sanitaires ayant empêché la Norvège de coorganiser l’Euro 2020 de handball…

Published

on

Euro de handball : vaincue par la Norvège, la France cède sa couronne continentale

La Norvège a pris le meilleur sur les Bleues, dimanche au Danemark, en finale de la compétition (22-20), et décroche son huitième titre européen.,

  • Sport
  • Handball

La Norvège a pris le meilleur sur les Bleues, dimanche au Danemark, en finale de la compétition (22-20), et décroche son huitième titre européen.

La joie des Norvégiennes après leur victoire à l’Euro, face aux Bleues.

Les craintes sanitaires ayant empêché la Norvège de coorganiser l’Euro 2020 de handball n’ont pas déteint sur son équipe nationale. Les coéquipières de la gardienne Solje Solbert, dans une forme étincelante (16 arrêts), se sont imposées, dimanche 20 décembre, en finale de la compétition européenne. En prenant le meilleur sur la France (22-20), les Norvégiennes décrochent leur huitième couronne continentale, et privent les Bleues de leurs rêves de doublé.

Revivez la finale : France-Norvège : les Norvégiennes dominent les Bleues et décrochent leur huitième titre européen

Si le dénouement de la rencontre n’est pas allé dans le sens des coéquipières de Siraba Dembélé, les Françaises rentrent du Danemark après être grimpées sur leur cinquième podium lors des six dernières compétitions, et effacent leur élimination prématurée au premier tour du Mondial 2019.

Dans cette finale entre les deux équipes invaincues dans cette compétition, la France a bien débuté la partie. En tête lors des dix premières minutes, les Bleues ont ensuite trouvé les gants de la gardienne norvégienne, autrice de neuf arrêts en première période (à 47 % de réussite). Impériale, Solje Solbert a mis en échec les tentatives françaises, et permis à la Norvège de prendre quatre buts d’avance à la pause.

Grâce à une prestation de haut vol en défense, portées par l’entrée – une nouvelle fois remarquable, après sa prestation en demi-finale – de Cléopâtre Darleux dans les cages bleues en seconde période (8 arrêts), les joueuses d’Olivier Krumbholz ont progressivement réduit l’écart, avant d’égaliser par l’intermédiaire de Grâce Zaadi à dix minutes de la fin du match (17-17).

Une revanche aux Jeux olympiques ?

Mais la meneuse de l’équipe de France, déjà sanctionnée à deux reprises en première période, a été sanctionnée d’un carton rouge à quatre minutes de la fin, pour mauvais changement. Et au terme d’un ultime mano à mano, les Norvégiennes ont repris deux longueurs d’avance. La dernière parade, à trois secondes de la fin, de Cléopâtre Darleux, n’a rien changé au résultat final. Pour la première fois depuis l’Euro 2016, la Norvège, nation surpuissante du handball au féminin, remonte sur la première marche d’un podium.

Lire aussi Handball : Grâce Zaadi a endossé l’habit de « patronne »

« On a couru en permanence après le score, on a mal débuté mais on fait une deuxième mi-temps exceptionnelle en défense avec des gardiennes extraordinaires tout au long du match, a constaté le sélectionneur français, Olivier Krumbholz, au micro de BeIn Sports. Il nous a manqué des choses en attaque, de la précision au tir ; on n’était peut-être pas assez tranchants. C’est dommage, on était bien revenu et il ne manque pas grand-chose. »

Pas de deuxième titre d’affilée pour les Bleues en Europe. Pour la première fois depuis leur sacre mondial en 2017, les Françaises ne sont tenantes d’aucun titre. Mais en cette période perturbée par la pandémie de Covid-19, les coéquipières d’Alexandra Lacrabère auront rapidement l’occasion de prendre leur revanche.

Dès l’été prochain – sous réserve que le calendrier soit validé –, les Jeux olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août 2021) pourraient occasionner de nouvelles joutes face aux Norvégiennes. Et les jeunes pousses Bleues auront pris un peu plus de bouteille. « Ce sont des jeunes joueuses qui ont l’avenir devant elles, a rappelé Krumbholz au micro de TF1. Les JO arrivent vite, c’est une compétition capitale pour nous. On a un collectif jeune et on pourra être nettement meilleurs cet été si on les retrouve. »

« Il y a de quoi être optimiste, on a un mix de jeunes joueuses et de plus expérimentées, on a énormément de potentiel, a conclu Estelle Nze Minko, élue meilleure joueuse du tournoi. On est déçues mais on a quand même une médaille d’argent et beaucoup d’espoir pour la suite. L’or olympique ? Oui c’est l’objectif. » Et le seul titre qu’il manque à l’équipe de France féminine de handball.

Lire aussi Handball : les deux vies d’Estelle Nze Minko

Le Monde avec AFP

Contribuer

Services

Continue Reading
Comments