Connect with us

Uncategorized

Arsenal : Willian porté disparu

Par Matthieu Margueritte Publié le 21/12/2020 17:35 Arrivé libre de tout contrat l’été dernier chez les Gunners, le milieu brésilien déçoit. D’autant qu’il coûte assez cher tous les mois. Encore une fois battu en Premier League ce week-end (défaite 2-1 face à Everton), Arsenal vient d’enchaîner un quatrième revers de rang en championnat. Une triste…

Published

on

Arsenal : Willian porté disparu

Arrivé libre de tout contrat l’été dernier chez les Gunners, le milieu brésilien déçoit. D’autant qu’il coûte assez cher tous les mois.,

  • Par
    Matthieu Margueritte


  • Publié le

Arrivé libre de tout contrat l’été dernier chez les Gunners, le milieu brésilien déçoit. D’autant qu’il coûte assez cher tous les mois.

Encore une fois battu en Premier League ce week-end (défaite 2-1 face à Everton), Arsenal vient d’enchaîner un quatrième revers de rang en championnat. Une triste série qui n’en finit plus d’aggraver la crise des Gunners, quatorzièmes du classement avec seulement quatre points d’avance sur le premier relégable.

La suite après cette publicité

Pointé du doigt depuis plusieurs semaines, Mikel Arteta, le coach des Gunners, n’est cependant pas le seul à décevoir. Arrivé au club l’été dernier, Willian (32 ans) est loin d’être le joueur qui brillait sous le maillot de Chelsea. Courtisé par Arsenal, Inter Miami, FC Barcelone, Tottenham et Liverpool, l’ancien Blue a débarqué à l’Emirates le 14 août dernier.

Un rendement très famélique

Libre de tout contrat, l’international auriverde (70 sélections, 9 buts) avait pu négocier un très joli contrat lui rapportant 240 000€ par semaine, soit environ 12,5 M€ par an. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son rendement actuel (0 but, 3 passes décisives en Premier League) est très loin de justifier un tel investissement.

Outre un manque de confiance, le Telegraph souligne que l’ancien pensionnaire de Chelsea est en situation d’échec alors qu’il a été recruté pour son expérience et donc pour porter l’attaque londonienne assez rapidement. Sauf qu’à Arsenal, Willian se crée 1,52 occasion par match. A Chelsea ? 2,52. La baisse est notable. Chez les Blues, il avait une moyenne de 1,7 tir par match. A Arsenal ? 0,9. Si Edu, le directeur technique du club, a demandé du temps pour le Brésilien, le journal estime que ce renfort estival ne fait qu’empirer le contenu des prestations des Gunners.

Continue Reading
Comments