Connect with us

Politique

« C’est la communication gouvernementale qui est désastreuse »

Published

on


Les nouveaux de coronavirus flambent au Sénégal. Serigne Modou Bousso Dieng, coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (Cifar) pense que le gouvernement gère mal cette crise. Pour la communication est mauvaise et connait pas les priorités. Dans cet entretien accordé à exclusif.net, le marabout a fait ses propositions. 

Que pensez de la gestion de la pandémie ?
La communication  gouvernementale sur le Coronavirus  est extrêmement mauvaise, conséquence aucun Sénégalais ne croit que le Coronavirus existe au Sénégal à part les personnes testées positives. Car ceux qui gèrent cette pandémie pensent que leur communication doit se limiter entre scientifiques  à savoir les directeur de la santé, de la prévention et le ministère de la santé. Ce qui est une mauvaise démarche. Ils devraient impliquer les chef religieux, traditionnelles et les politiques. Parce que sans ces personnes le gouvernement ne peut pas convaincre le peuple sur la propagation de la maladie.  Dans ce cas, pour éradiquer cette maladie ça sera très difficile au Sénégal. Ils vont dépenser des milliards rien du tout. »

« Il faut subventionné le peuple »
« Autre constat, il y a  un manque de solidarité total des hommes politiques . Ils ne font plus d’action pour la population pour assurer leur prévention. Personne n’achète des masques et autres produits pour aider les populations. Moi, le peu que disposait j’ai puis secourir certaines familles. J’invite le président de la république a acheté plus de six millions  et les distribuer gratuitement au lieu de prendre des milliards pour subventionner les hoteliers la presse, les artistes, musiciens et autres corps de métier qui ne font que des deals  .C’est ça la réalité, il faut subventionner le peuple. »

« La lecture du saint coran « 
« Je termine en demande aux chefs religieux de reprendre la lecture en série du saint coran. Ces pierres ont sauvé le Sénégal de la première vague. Souvenez vous on est arrivé en deuxième position au plan mondial dans la gestion de cette pandémie et premier pays en Afrique. Ce n’est pas le savoir faire des scientifiques ni des politiciens mais c’est grâce aux lecture de coran. Donc la religion a joué un grand role dans cette lutte contre le Coronavirus.  »

On parle de plus en plus du retour du couvre feu. Etes vous pour cette option ?

« Ceux qui théorisent le couvre-feu veulent mettre le pays dans un gouffre. Et puis l’expérience, vécue montre que ce n’est pas la solution. Car au début de la pandémie on nous a imposé un couvre-feu mais cela n’a pas empeché la flambée des cas positifs. J’invite le président de la république  à la sagesse. Car le couvre n’est pas productif. Il faut revoir les modes de sensibilisation en impliquant tout le monde. Mais j’insiste leur communication actuel est désastreuse et qui produit l’effet contraire. Quand le ministre de la santé va jusqu’à théoriser la troisième vague alors la deuxième vague lui et ses hommes peinent gérer cette crise c’est un aveu d’échec. Si les gens vont jusqu’à nier l’existence de la maladie c’est à cause de la communication gouvernementale.  »
 

Continue Reading
Comments