Connect with us

Economie

DON – Partenariat sénégalo-allemand : 26 milliards pour encourager les réformes

Published

on


Un montant total de 26 milliards de francs Cfa, ce sont les premiers contrats de don que la Kfw, Banque allemande de développement, a signés vendredi, avec le gouvernement sénégalais. Ce financement entre dans le cadre du partenariat sénégalo-allemand pour encourager les réformes destinées à améliorer le climat d’investissement au Sénégal.

Un nouvel appui financier de la République fédérale d’Alle­magne au Sénégal. Dans le cadre du «partenariat pour encourager les réformes», la Kfw, Banque allemande de développement, a signé vendredi, les trois premiers contrats de don d’un montant total de 26 milliards de francs avec le gouvernement sénégalais. Le premier contrat d’un montant de 12,3 milliards de francs Cfa vise à «soutenir la formation professionnelle et l’emploi». Le deuxième d’une somme de 10,3 milliards est destiné à «la réforme de l’administration foncière». Quant au troisième contrat de don, d’une enveloppe de 3,4 milliards de francs Cfa, il est prévu pour «l’accompagnement des Très petites, petites et moyennes entreprises (Tpme)».
Le «partenariat pour encourager les réformes», qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative «Compact with Africa » entre l’Allemagne et le Sénégal, a été signé en 2019. Les «partenariats pour encourager les réformes», selon un communiqué, «constituent la contribution bilatérale de l’Allemagne au ‘’Compact with Africa’’, lancé en 2017 sous la présidence allemande du sommet du G20. Le financement de la Kfw au Sénégal cible particulièrement les domaines d’intervention suivants : l’administration foncière, le financement des Tpme et la promotion de la formation professionnelle et technique».
Cité dans le document, Karl von Klitzing, directeur du bureau de la Kfw au Sénégal, explique que «les trois champs d’intervention du partenariat de réformes sont incontournables pour atteindre les objectifs visant le développement du secteur privé et la création d’emplois : l’accès transparent au titre foncier est primordial pour le fonctionnement d’une économie de marché. La formation professionnelle est un élément crucial dans la création d’emplois décents. Vu leur rôle important pour la création d’emplois, les Tpme doivent être financées et accompagnées pour mieux se développer».
Pour assurer une relance durable et inclusive, rappelle ministre de l’Economie, du plan et de la coopération, «le Sénégal mise sur la compétitivité et l’attractivité de son économie, afin de mieux asseoir le rôle de moteur de croissance du secteur privé.
C’est la seule et unique voie pour relever le défi de la création massive d’emplois décents pour les nombreux jeunes arrivant chaque année sur le marché du travail.
C’est pourquoi, le partenariat pour encourager les réformes, qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative Compact with Africa, trouve toute sa pertinence». Et d’après Amadou Hott, «ce partenariat s’aligne parfaitement aux orientations stratégiques du Pap 2A, en mettant l’accent sur les leviers de compétitivité et d’inclusion que sont la législation du travail, la réforme foncière, l’accès au financement et le développement des Pme/Pmi, ainsi que la formation professionnelle».
«Avec l’aide budgétaire de 65,5 milliards de francs Cfa pour atténuer les effets de la crise du Covid-19, qui a déjà été signée et décaissée en octobre 2020, l’apport total de la Kfw au Sénégal, cette année, s’élève à 94,4 milliards de francs Cfa», renseigne le ministère sénégalais de l’Eco­no­mie.
Pour Stephan Röken, ambassadeur d’Allemagne au Séné­gal, «le Sénégal est un partenaire privilégié de l’Alle­magne. Les relations entre les deux pays se sont considérablement intensifiées en 2019 et 2020. Les engagements dans le cadre du partenariat pour encourager les réformes ont été élargis et l’apport financier de l´Allemagne pour contribuer à amoindrir les impacts économiques de la Covid-19 a été considérable. La priorité est la préservation et la création d’emplois pour la jeunesse sénégalaise».
La Kfw finance ces projets pour le compte du ministère fédéral de la Coopération économique et du développement (Bmz) dans le cadre de la coopération financière sénégalo-allemande.

Continue Reading
Comments