Connect with us

Economie

L’Uncs se prononce sur les questions brûlantes de l’heure et promet 3.000 emplois.

Published

on


L’Union nationale des consommateurs du Sénégal (Uncs) déplore les calamités qui ont frappé le Sénégal. Face à la presse ce lundi, les consuméristes ont passé en revue l’actualité économique avant de revenir sur les revendications des populations relatives à la distribution de l’eau par Sen-Eau. L’Uncs demande ainsi, la suppression de l’importation de la friperie, la réduction de 50% des importations de meubles et la mise en place d’une commission de contrôle pour vérifier que les 15% de consommation de la production nationale soient respectés dans les marchés. L’Uncs s’est aussi exprimé sur le secteur de la pêche pour inviter les autorités à revoir les accords afin de mieux protéger ce secteur et les emplois qu’elle génère. D’autres points ont aussi été soulevés lors de cette rencontre.
 
 
L’Uncs s’est aussi prononcé sur l’affaire des gadgets alcoolisées qui depuis un moment fait l’actualité. Les consuméristes demandent à ce que de fortes sanctions soient infligées aux présumés coupables sur toute la chaîne. «Nous exhortons instamment nos autorités en charge du contrôle (douanes et ministère du commerce) à faire preuve d’une vigilance plus accrue pour que pareille situation ne se reproduise plus », soutient Ibrahima Dramé, président de l’Uncs.
 
L’Uncs a, par la même occasion, promis au moins 3. 000 emplois si toutefois l’État soutient ses programmes, notamment la fédération nationale des taxis motos, l’alliance sénégalaise pour le consommer local, la deuxième usine de sucre, la renégociation des accords de pêche…

Continue Reading
Comments