Connect with us

Santé

Ce Qu’en Dit Diouf Sarr !

Published

on


Ce lundi 21 décembre 2020, le Conseil national de gestion de l’épidémie, tenu a été présidé par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Au terme de la rencontre, ce dernier s’est exprimé sur les questions chaudes du moment, dont la posture du Sénégal vis-à-vis de l’Angleterre où une nouvelle souche covid, plus virulente, a été découverte.

« Cette deuxième vague est plus virulente. On ne peut pas économiser le respect des mesures barrières. Aujourd’hui la riposte c’est le respect strict des mesures barrières, le port du masque, le lavage des mains, la distanciation physique etc. Si tous les sénégalais respectent ces mesures nous allons avoir un impact très positif sur la mesure de la pandémie (…),« , a-t-il déclaré.

Il poursuit : « Aujourd’hui il nous semble être prématuré d’aborder les choses en termes d’état d’urgence nous sommes dans une stratégie évolutive et dans l’état actuelle de la situation, nous maîtrisons les choses. »

« Le Conseil national de gestion de l’épidémie (Cnge) est  l’instance stratégique de réflexion. Il analyse sur le plan scientifique tout ce qui se passe autour de nous. Si une situation mérite que le Cnge prenne une décision, quelle qu’elle  soit elle la prendra dans l’intérêt des populations. Mais des restrictions spécifiques par rapport à un pays, le Cnge n’a pas encore adressé la question de cette manière« , a conclu le ministre Diouf Sarr, rapporte igfm.

Continue Reading
Comments