Connect with us

Uncategorized

Christophe Galtier (Lille) : « Si un club offre 80 M€ pour un de nos joueurs…

« Concernant les joueurs, les mouvements, il n’y a eu aucune discussion avec le président Olivier Létang. On joue tous les trois jours. Honnêtement, il n’y a eu aucune discussion », a expliqué le coach nordiste, ce mardi, en conférence de presse, à la veille du déplacement à Montpellier, mercredi (21 heures), lors de la 17e…

Published

on

Christophe Galtier (Lille) : « Si un club offre 80 M€ pour un de nos joueurs…

L’entraîneur de Lille, Christophe Galtier, a affirmé ce mardi ne pas encore avoir évoqué le mercato hivernal avec sa nouvelle direction, dont il respectera la décision, quelle qu’elle soit.,

« Concernant les joueurs, les mouvements, il n’y a eu aucune discussion avec le président Olivier Létang. On joue tous les trois jours. Honnêtement, il n’y a eu aucune discussion », a expliqué le coach nordiste, ce mardi, en conférence de presse, à la veille du déplacement à Montpellier, mercredi (21 heures), lors de la 17e journée de Ligue 1. Un match pour lequel le LOSC, leader, sera privé d’au moins quatre joueurs.

Victime d’une douleur musculaire, selon son entraîneur, le défenseur central Adama Soumaoro ne s’est pas présenté aux examens médicaux, mardi. Galtier l’a déclaré forfait pour le déplacement à Montpellier. L’entraîneur des Dogues, qui a annoncé que Xeka et Çelik débuteraient, sera encore privé de Renato Sanches, de Jérémy Pied et de Luiz Araujo, dont il espère les retours après la trêve hivernale.

Lille espère clôturer par un succès une série de dix rencontres en 31 jours, situation inédite du fait du contexte sanitaire et d’un calendrier très dense, qui favorise la fatigue et augmente le risque de blessures. Le coach a reconnu que deux ou trois joueurs étaient en état d’alerte et qu’il déciderait ce mercredi matin de leur participation ou non au match. Les concernés pourraient être Botman, Fonte, André, Bamba ou David.

« Je me plierai aux réalités économiques du mercato et aux impératifs du club »

« J’espère que notre calendrier sera encore très chargé en 2021, anticipe Galtier. Cela voudra dire que l’on est toujours très performants. Si tel est le cas, je serai très heureux de conserver cet effectif-là en janvier. Mais je me plierai aux réalités économiques du mercato et aux impératifs du club. J’ai pris le parti de ne pas subir. Je m’appuie sur les événements en essayant d’en ressortir les points positifs. »

Le technicien dit avoir beaucoup échangé avec Létang. « On passe beaucoup de temps ensemble avec le président, dit-il. On se connaissait. Mais il va découvrir l’entraîneur et je vais découvrir le président. On n’a pas fait d’état des lieux mais on a parlé de l’organisation mise en place par Gérard (Lopez, ex-propriétaire) et Luis (Campos, ex-conseiller sportif). Il s’aperçoit que c’est très professionnel autour et pour l’équipe. Avec Luis, j’étais tout le temps au téléphone. Il avait détaché sur place Olivier Gagne qui est parti. Il est important qu’il y ait dans le vestiaire du bâtiment des joueurs une personne représentant l’institution. Franck Béria (qui s’est rapproché de l’équipe récemment) ? Il va… Vous ne savez pas ? Je n’en dis pas plus. »

Le technicien dit ne pas savoir que le club « aurait été en cessation de paiement début janvier » sans l’intervention du nouveau fonds luxembourgeois Merlyn Partners, comme l’a affirmé lundi Létang. « De toutes les discussions que j’ai pu avoir auparavant avec Gérard Lopez, poursuit Galtier, jamais il ne m’a informé d’une telle situation. Tous les salariés ont été payés normalement et de manière régulière. […] Le nouveau projet est différent. […] Mais en France, il faut vendre des joueurs. Si un club offre 80 M€ pour un de nos joueurs, je vous le garantis, il partira. C’est très difficile de vous dire si ce changement est une bonne ou une mauvaise chose. Je suis très mal placé pour m’exprimer sur le plan économique. Il reste une vérité : il faut être performant et avoir résultats. »

publié le 22 décembre 2020 à 15h03 mis à jour le 22 décembre 2020 à 16h29

Continue Reading
Comments