Connect with us

Société

« Rendre nos écoles propres contribue, à mon avis, à lutter contre la pandémie » (Babacar Diack, IA/Tamba)

Published

on


Le Député-maire, Mame Balla Lô et l’Inspecteur d’Académie Babacar Diack de Tambacounda, ont signé ce samedi 19 décembre 2020, un protocole d’accord pour la mise en œuvre d’un projet de nettoiement dans les structures scolaires de la commune.

Pour rendre opérationnelle l’initiative, 8 237 000 F CFA (huit millions deux cent trente sept mille francs CFA) ont été dégagés pour servir 23 structures scolaires du périmètre communal, en matériel de nettoiement. Un matériel composé de 09 charrettes et 09 ânes, de 460 poubelles réglementaires, 65 brouettes, 128 râteaux, 128 pelles, 128 fourches et d’un lot de masques, de gants et de bottes pour les charretiers.

Selon le Député-maire Mame Balla Lô, « ce matériel est destiné à 02 établissements secondaires (Lycées Mame Cheikh Mbaye et Tamba-commune), 05 collèges d’enseignement moyen et 16 écoles élémentaires. Ce dernier a aussi précisé  que « cette année n’est qu’une phase pilote ; les autres structures scolaires, notamment le préscolaire, le privé et le reste des établissements publics, seront enrôlés à partir du PA (Plan d’Action) prochain.

Lors de la cérémonie de signature dudit protocole, à la salle de délibération de la Mairie, Maodo Ndao Coordonnateur du SINVAD a présenté le schéma de collecte des ordures gérée par les CDQ (Conseil de Développement de Quartiers). « En effet, depuis quelques années, nous travaillons, avec nos partenaires belges de la ville de Sint-Klaas, à accompagner l’Inspection d’Académie et l’Inspection de l’Éducation et de la Formation de Tambacounda à rendre propres nos structures scolaires, afin de permettre à nos enfants et aux personnels de ces structures de travailler dans un environnement sain », a-t-il  dit.

Il ajoute que « c’est dans ce contexte qu’il faut placer ce geste de la municipalité de Tambacounda à l’endroit de ces structures scolaires et de l’éducation. » Selon l’inspecteur d’académie de Tambacounda, M. Babacar Diack, « ce programme d’une portée inestimable est d’autant plus salutaire qu’il s’inscrit dans un contexte mondial marqué par une crise sanitaire sans précédent, la pandémie de Covid-19 qui, il faut le dire, n’épargne aucun pays et aucun secteur. Rendre nos écoles propres contribue, à mon avis, à lutter contre la pandémie et mettre le virus hors d’état de nuire, surtout dans le milieu scolaire qui est l’un des secteurs les plus sensibles et les plus exposés. c’est une dotation qui vient répondre à un besoin », a t-il conclu…

Continue Reading
Comments