Connect with us

Santé

«Il n’est pas prouvé que le virus qui circule est plus virulent»

Published

on


Les cas se multiplient de plus en plus et les décès font fureur ces dernières heures. Le « faux médecin « Abdoulaye Diouf Sarr constate par ailleurs qu’avec cette deuxième vague, le virus est devenu plus virulent, mais pour le moment la situation est maîtrisée ; donc l’instauration d’un état d’urgence n’est pas encore à l’ordre du jour. Dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien « Le Quotidien », le vrai médecin, Pr Moussa Syedi, chef du Service des maladies infectieuses de Fann, sort du silence et donne les bonnes informations. 

« La nouvelle souche qui a été découverte semble se transmettre beaucoup plus rapidement, mais il n’a pas encore été prouvé au moment où je vous parle d’une virulence supérieure à celle des souches déjà circulantes. N’empêche que cela peut avoir une incidence en matière de santé publique. Ça veut dire que si le virus se retrouve dans un pays, très rapidement on peut se retrouver devant un nombre plus important de cas dans un laps de temps. Plus on aura des cas graves plus on aura des décès. Donc on peut retenir que c’est une souche qui se transmet plus facilement, mais il ne semble pas plus virulent. Mais du moment où il se transmet plus rapidement, cela peut avoir des implications importantes », a t-il précisé.

 La question sur les moyens déployés par l’Etat pour combattre le virus. L’imminent Professeur dira qu’il y a une lenteur dans la remobilisation de ces ressources humaines, mais on n’a pas de problème de ressources humaines. « Il suffit aujourd’hui de rappeler ces personnes, de leur faire signer des contrats pour qu’elles puissent travailler et faire fonctionner tous ces centres qui étaient ouverts dans la première phase. On n’a pas de problème de ressources humaines au sens strict du terme, mais on n’a pas contractualisé à nouveau ces ressources humaines. Ça va se faire, mais il y a eu un peu de retard par rapport à cela. »

Continue Reading
Comments