Connect with us

Uncategorized

André Villas-Boas pointe du doigt le gros défaut de l’OM

La suite après cette publicité Au sortir du match contre Reims (1-1), Florian Thauvin avait poussé un sacré coup de gueule. La raison de la colère du milieu offensif de l’Olympique de Marseille ? Le jeu médiocre de son équipe. «On a la possession du ballon, c’est bien, mais à un moment donné, on joue…

Published

on

André Villas-Boas pointe du doigt le gros défaut de l’OM

Longtemps bien placé pour éventuellement prendre les commandes de la Ligue 1, le club phocéen s’est écroulé en fin d’année. Un manque de constance qu’explique AVB.,

La suite après cette publicité

Au sortir du match contre Reims (1-1), Florian Thauvin avait poussé un sacré coup de gueule. La raison de la colère du milieu offensif de l’Olympique de Marseille ? Le jeu médiocre de son équipe. «On a la possession du ballon, c’est bien, mais à un moment donné, on joue que latéral, on joue toujours vers l’arrière, on ne prend jamais de risque. (…) Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Comme j’ai dit, on joue trop latéral, trop vers l’arrière… La dernière passe, ça ne me va pas, il n’y a pas assez de mouvements. Il y a trop de choses qui ne vont pas».

Quatre jours plus tard, les mots de Thauvin n’ont pas été suivis d’effets. Plutôt inoffensif contre Angers, l’OM était mené 2-0 après seulement 23 minutes de jeu. Résultat : les hommes d’André Villas-Boas ont perdu le match et se retrouvent aujourd’hui distancés du podium et de la première place, et ce, malgré leurs deux matches en retard. Et pour AVB, il y a une raison à ça : une défense pas au rendez-vous.

Mandanda ne suffit plus

«On n’a pas atteint notre objectif. Aujourd’hui (mercredi), on n’était même pas au niveau, c’est une mauvaise performance pour nous. Cette année, on n’a pas constamment de supers arrêts de Steve (Mandanda). On maîtrise le jeu (l’OM avait 71% de possession de balle contre Angers par exemple), mais on donne beaucoup de cadeaux à l’adversaire, ce qui nous met en difficulté. C’est ça l’image de l’OM ces derniers matches», a-t-il déclaré, avant de poursuivre..

«On doit être plus concentré dans les phases défensives, parce qu’il y a beaucoup d’erreurs. C’est ma responsabilité. On doit attaquer tout de suite janvier pour travailler. L’an dernier, on n’avait pas de choses comme ça, mais on avait un super Steve qui nous a tenus. Cette saison, on a toujours un super Steve, mais on donne trop de buts à l’adversaire». L’OM saura-t-il inverser la tendance ?

Continue Reading
Comments