Connect with us

Uncategorized

25 décembre An I : Noël et la naissance du Christ

Published

on






Pour les chrétiens de toutes obédiences, la fête de Noël, le 25 décembre, commémore la naissance de Jésus-Christ, à l’origine du christianisme.

En ce qui concerne l’année de sa naissance, la tradition la situe en l’an 753 de la fondation de Rome,  sous le règne de l’empereur Auguste. Cette année est devenue par convention l’An I de notre ère.

Jésus, Dieu fait homme

Les chrétiens, qui ont intégré la tradition judaïque, cultivent la foi en un Dieu unique mais en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint Esprit (c’est le mystère de la Sainte Trinité). Ce Dieu se veut proche des hommes et leur a exprimé son amour en leur envoyant son Fils afin de les éloigner du péché et les conduire à la vie éternelle.

Selon le Credo (« Je crois » en latin), celui-ci « a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme » sous le nom de Jésus – ou Iéshoua (en hébreu, « Dieu sauve »).

Il a supporté de souffrir et de mourir sur la croix car, dit-il, « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jean, 15.13). Ainsi se manifeste sa proximité avec l’humanité. Mais, selon les disciples de Jésus, il est aussi ressuscité, manifestant par là sa divinité. La foi en sa résurrection est au cœur du christianisme.

D’après l’Évangile de Matthieu, Jésus serait né de Marie, une jeune fille dont on peut penser qu’elle avait 16 ou 17 ans et qui avait été promise en mariage à Joseph, un homme de la descendance du roi David. Marie aurait été vierge lorsque l’ange Gabriel lui annonça qu’elle était enceinte et donnerait le jour au Messie que les juifs attendaient depuis des siècles,relate Herodote.net

Le mot Messie (« oint du Seigneur » en hébreu) se traduit par Christos en grec, la langue véhiculaire du bassin méditerranéen à cette époque, d’où le nom donné plus tard au fils de Marie, Jésus Christ, et à ses disciples, les chrétiens.

Troublé par cette grossesse inattendue, Joseph renonça néanmoins à répudier sa promise après qu’un ange l’eut informé des intentions divines.

D’après l’évangéliste Luc (2.1-20), la naissance de Jésus survint à Bethléem, à quelques kilomètres au sud de Jérusalem, car Joseph et Marie avaient dû s’y rendre pour se faire recenser conformément à un édit d’Auguste .(…).

Assane SEYE-Senegal7

 



Continue Reading
Comments