Connect with us

Voici la liste des personnalités politiques et économiques qui se sont distinguées au cours de l’année 2020

Published

on


Mohamed Ndiaye Rahma

Nous commencerons avec l’ambassadeur itinérant parce qu’il a été reconnu par la population et même parmi les hommes politiques, comme étant l’homme le plus social de la commune de Kaolack au cours de l’année 2020. En effet, le responsable politique de l’Apr, par ailleurs patron du mouvement  » Rahma », occupe la première place par rapport à ses actions sociales au profit de la population. Il a été présent un peu partout dans les foyers religieux pour apporter son appui à l’occasion des évènements religieux à savoir Médina Baye, Touba Ndorong, Léona Niassène, Nawél etc. Dans le cadre de la lutte contre les inondations et la Covid-19, l’ambassadeur itinérant a été le premier à dépêcher des couchages, des vivres et des motos pompes au niveau des zones inondées, notamment à Khakhoun, Médina Mbaba, Fass Cheikh Tidiane, Dialagne, Thioffack, entre autres. S’agissant de la Covid-19, Mohamed Ndiaye Rahma avait aussi apporté une aide conséquente aux familles impactées. S’agissant de son engagement politique, Mr Ndiaye poursuit sa percée dans la commune de Kaolack en faisant rallier des ténors de l’opposition et en créant des alliances avec les leaders de l’Apr ou de la majorité présidentielle. Pour l’heure, l’on ignore les ambitions  locales de ce dernier en dépit du travail colossal qu’il a effectué à Médina Baye en débauchant les marabouts politiques les plus en vue, notamment l’ancien maire de kaolack, Khalifa Niass. Mais d’après certaines indiscrétions, l’homme politique voudrait rafler et la mairie et le conseil départemental de Kaolack, compte tenu de son alliance avec les maires du département, mais aussi du fait que de potentiels candidats ont l’ambition de briguer les suffrages des populations de la commune de Kaolack et pour ces gens, il faut un leader qui est financièrement assis et « mystiquement » prêt à les affronter. Toutefois, Mohamed Ndiaye Rahma gagnerait à maîtriser davantage ses bases politiques, car à Kaolack, on voit toujours les mêmes têtes dans toutes les activités politiques et certains groupements de femmes sont indécis et peuvent quitter un camp pour un autre au dernier tournant.

Continue Reading
Comments