Connect with us

EL HADJ DIA ASSÈNE SES VÉRITÉS : « N’importe qui ne peut pas diriger l’Apr de Diourbel… Dame Diop n’en a pas les capacités… Oui pour un 3ème mandat! »

Published

on


Dakaractu-Touba : L’ Apr au niveau de Diourbel devrait, selon certains, aller vers la nomination d’un coordonnateur régional. Le cas échéant, quel profil serait le meilleur ?

 

El Hadj Dia : D’abord la priorité pour notre parti, ici comme ailleurs, c’est de travailler dans le sens de massifier nos rangs, de fidéliser les militants et surtout de les outiller, d’une part, à découvrir le bilan du Président Macky Sall et d’autre part, à en assurer la vulgarisation. Je pense qu’il est suffisamment temps pour nous de faire de sorte que tous les Sénégalais sachent à quel point le Président a révolutionné ce pays. On parle très souvent de l’autoroute Ilaa Touba, des chantiers de Diamniadio alors qu’il y a, à l’intérieur de ce pays, des chantiers, des réalisations uniques dans leur genre en terme de routes, de forages, d’infrastructures, etc…

 

Maintenant comme il faudra, un jour, trouver des coordinateurs régionaux Apéristes, il faudra en choisir de bons, des leaders qui soient aimés et acceptés de tous ou d’au-moins de la majorité des militants. Nous sommes dans le Baol et c’est une agglomération fortement confrérique. Il faut savoir s’adapter à cette réalité et par conséquent, avoir de bonnes relations avec les chefs religieux. Et comme il s’agit de trois départements, il faudra, pour ce coordinateur, jouir d’une notoriété transversale, savoir être à l’écoute des femmes, des jeunes et des adultes, dans leurs différentes composantes. Il faut aussi être en mesure de servir de reflet au chef de notre parti et ne pas entretenir des foyers à tension. Un coordinateur doit être un fédérateur et non un fractionniste. Il doit être utile et non égoïste. 

 

Dakaractu-Touba : En tant que ministre,  Dame Diop semble être le mieux indiqué ?

 

Je ne pense pas qu’il nourrisse cette prétention. Il n’en a pas, de toutes les façons, la capacité. Je pense qu’il peine déjà à faire l’unanimité dans son propre fief. Faites des investigations, vous verrez qu’au niveau du quartier Keur Cheikh de Diourbel, l’Apr au niveau local, refuse d’en faire un leader. Je crois sincèrement qu’il ne souhaite même pas être un coordinateur régional. Ses proches devraient d’abord lui demander son avis. Il ne fait pas l’unanimité. Et ce, ni à Diourbel,  ni à Mbacké encore moins à Bambey où je suis bien placé pour le dire. Je rappelle que j’ai été Président du comité électoral de Benno Bokk Yaakar du département de Bambey lors de la dernière élection Présidentielle. À moi seul, j’avais mobilisé quinze mille personnes pour accueillir le Président Macky Sall et réussi à faire des tournées dans toutes les communes du département. Maintenant, en tant que ministre, il n’a point de compte à me rendre. Il a été choisi par le Chef de l’État et les choix du chef de l’État me conviennent sans exception.

 

Dakaractu-Touba : L’on accuse votre leader d’entrevoir un 3ème mandat. Qu’en pensez-vous ?

 

C’est l’opposition qui ne souhaite pas débattre du bilan élogieux de notre leader qui entretient ce débat. Et c’est juste histoire d’avoir de la matière à débattre pour ne pas risquer d’être aphone. Mais ce n’est pas grave. Nous de l’Apr, sommes à l’aise sur tous les sujets. En ce qui me concerne, je maintiens ce que j’ai dit ailleurs. Le Président Macky Sall tient la boussole sur cette question. C’est à lui que revient le privilège d’orienter les aspirations. Il tire ce privilège de ce qu’il a fait pour les Sénégalais. Nous Apéristes de Bambey sommes engagés à le suivre. Personnellement, je me suis autoproclammé son Baay-Fall dans l’arène politique. Je ne ferai que suivre ses orientations. Et j’en connais, dans ce pays,  des leaders d’opinion qui auraient aimé qu’il brigue un troisième mandat. J’en connais !

 

Dakaractu-Touba : Idy dans le Macky ! Cela vous dit quoi ?

 

Je salue cette décision du Président Idrissa Seck. Il n’a pas raté l’occasion de prouver aux Sénégalais qu’il n’est pas un nihiliste et qu’il aime le Sénégal. Cette collaboration concerne deux grands hommes politiques, des hommes d’État qui ont évalué leurs responsabilités face au devenir de notre pays et qui ont convenu de cheminer ensemble pour relever les défis. C’est vrai que c’est le Président Macky Sall qui a ete élu par une écrasante majorité des Sénégalais et c’est vrai aussi que son bilan dépasse largement les attentes des populations. Un autre à sa place aurait, peut-être, choisi de ne collaborer avec personne. Mais, son esprit républicain et son engagement citoyen ont contribué à l’amener à s’ouvrir à l’opposition, à provoquer un dialogue national. 

 

Dakaractu-Touba : Parlons de la gestion chaotique de la Covid-19  

 

(Il coupe). La gestion n’a jamais été chaotique. Je trouve même que le Sénégal a réussi là ou beaucoup de pays développés ont échoué. Je rappelle que le Sénégal, via son comité de gestion, a reçu une distinction. Je souhaite juste inviter les populations à davantage respecter les prescriptions des blouses banches pour freiner cette deuxième vague.

Continue Reading
Comments