Connect with us

Uncategorized

Premier League: loin du PSG, la seconde jeunesse de Thiago Silva avec Chelsea

S’il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, selon l’expression anglaise, il ne faut pas plus juger un défenseur sur ses premières minutes en Premier League. Auteur d’une énorme bourde face à West Bromwich pour son premier match avec Chelsea (3-3), Thiago Silva a retrouvé un très bon niveau depuis cette bévue. >…

Published

on

Premier League: loin du PSG, la seconde jeunesse de Thiago Silva avec Chelsea

Thiago Silva connaît une seconde jeunesse à Londres, où il porte le brassard de capitaine et enchaîne les performances de haut niveau pour une équipe de Chelsea à six points du leader Liverpool.,

S’il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, selon l’expression anglaise, il ne faut pas plus juger un défenseur sur ses premières minutes en Premier League. Auteur d’une énorme bourde face à West Bromwich pour son premier match avec Chelsea (3-3), Thiago Silva a retrouvé un très bon niveau depuis cette bévue.

> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne rien manquer de la Premier League »>>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne rien manquer de la Premier League

Les statistiques montrent l’influence du « Monstro ». En 14 matchs avec lui, Chelsea n’a concédé que 10 buts et réalisé 8 clean sheets. « J’avais peur pour lui au début mais il a été fort mentalement pour gérer son erreur contre West Brom« , apprécie l’ex-défenseur des Blues Marcel Desailly dans une interview avec Goal.

À 36 ans, l’international brésilien (89 sélections, 7 buts) étonne son entraîneur qui ne peut plus se passer de la charnière Silva-Zouma. « Même s’il ne parle pas anglais, son professionnalisme parle de lui-même et inspire les autres joueurs. Ils le respectent. Il a été vraiment très bon. Il s’entraîne et se prépare bien, on comprend très vite pourquoi il eu cette carrière incroyable », l’a complimenté Frank Lampard début novembre.

Déjà capitaine des Blues

Signe de l’unanimité autour de Silva, il portait le brassard de capitaine dès ses débuts en Premier League. « C’était une grande surprise pour moi, une bonne surprise. J’étais vraiment content de cette marque de respect par rapport à l’histoire du club et aux capitaines passés », racontait l’intéressé à RMC Sport mi-décembre.

🗣💬 « Ma priorité avec Chelsea, c’est la Premier League. Ce serait un rêve de la gagner. »

Sa relation avec Carlo Ancelotti, son arrivée à Chelsea, ses objectifs… Thiago Silva se dévoile au micro de RMC Sport.#PLRMC pic.twitter.com/a1APNXPoni

— RMC Sport (@RMCsport) December 12, 2020

Fin août, la signature de l’ex-capitaine du PSG n’avait pourtant pas fait l’unanimité outre-Manche. Après huit ans en Ligue 1, comment allait-il réagir au défi physique et au jeu rapide en Premier League? Le solide Brésilien a tenu, mais il a avoué avoir souffert sur ses deux premiers matchs: « J’ai eu un terrible mal de crâne après coup, parce qu’il y a des duels aériens sans arrêt, un rythme de jeu très élevé ».

Une influence sur le jeu de Chelsea

Opposé à Chelsea en Ligue des champions avec Rennais, Julien Stéphan a pu observer son adaptation express. « Il a déjà pris une influence très grande sur les premières relances dans le jeu de Chelsea. Il a un jeu long de très très haut niveau, une qualité technique et de passe courte qui en font un des très très bons relanceurs de cette équipe », appréciait l’entraîneur des Bretons sur RMC Sport.

Des relances qui fluidifient le jeu des Blues et alimentent une attaque très efficace cette saison: 43 buts en 20 matchs de Premier League et de Ligue des champions. Comme à Paris, Thiago Silva a pris sous son aile son partenaire de charnière, Kurt Zouma. Relancé par Frank Lampard l’an passé, l’ex-Stéphanois est dans la forme de sa vie et fait parler sa puissance au côté de son capitaine.

Samedi, Thiago Silva va vivre son premier Boxing Day, un derby de Londres face à Arsenal (18h30 en direct sur RMC Sport 1). Cinquième, à six points de Liverpool, Chelsea reste en course pour le titre de Premier League, la « priorité » du nouveau venu. « Ce serait un rêve de la gagner », assurait le capitaine londonien. Histoire de valider un autre adage, martelé par « O Monstro » lors de sa présentation à Chelsea: « L’âge, c’est juste un chiffre sur un bout de papier. »

Continue Reading
Comments