Connect with us

La municipalité acquiert un 2e corbillard et une 5e ambulance pour la population.

Published

on


Le Conseil municipal de Ngoundiane a profité de sa session ordinaire du vote du budget de l’année 2021 tenue ce samedi 26 décembre 2020, pour organiser une cérémonie de remise de deux véhicules aux structures sanitaires de la commune.

En effet, grâce à un investissement sur fonds propres d’un montant total de 17 millions francs CFA, le Maire a réussi à acquérir un corbillard de marque Mercedes et une ambulance médicalisée de marque Citroën jumper.

Ce corbillard est le second acheté par la mairie en l’espace de quatre ans, le premier toujours fonctionnel date de 2016.

D’après l’adjoint au Maire Mbaye Sarr, ce véhicule est d’une grande utilité pour l’ensemble des populations de la commune qui en disposent à chaque fois que de besoin sans bourse délier; le véhicule, le chauffeur et le carburant étant mis à leur disposition gratuitement pour transporter leurs dépouilles aux cimetières. 
Pour rappel, avec une population composée de plus de 90% de disciples mourides, il est devenu de plus en plus fréquent de transporter et enterrer les morts à Touba Mbacké.

Quant à l’ambulance, elle est la cinquième acquise par le Maire et elle est destinée au poste de santé de Thiangaye qui a été inauguré il y’a juste une année. Les quatre autres postes étant déjà dotés d’ambulances depuis plusieurs années. Cet investissement important illustre encore une fois la place capitale que le Conseil municipal accorde au secteur vital de la santé.

Il vient s’ajouter aux nombreux efforts antérieurs consentis dans la construction des cinq postes de santé et leurs maternités, mais également à la prise en charge de leurs nombreuses charges de fonctionnement : achat de médicaments (5.000.000 F CFA par an soit 1.000.000 F CFA par poste et par an), prise en charge des factures d’électricité et d’eau (5.000.000 F CFA par an soit 1.000.000 F CFA par poste et par an), dotations mensuelles de carburant pour les ambulances (200 litres par mois), recrutement de 15 agents dont 3 par poste (le chauffeur de l’ambulance, le dépositaire et un agent de santé communautaire). À ces 15 agents, il faut ajouter le recrutement et la prise en charge par la mairie d’un ICP pour le  poste de santé de Thiangaye et d’une sage-femme pour la maternité de Seokhaye.

En cette période de grave crise sanitaire mondiale avec la deuxième vague de Covid-19  qui a fini de s’installer de nouveau dans toutes les régions du pays, investir dans le renforcement des infrastructures sanitaires et la motivation du personnel médical est une nécessité pour l’État central et pour les collectivités territoriales.

Continue Reading
Comments