1. football
  2. juventus

François Kulawik
11h10 – 28 décembre 2020

Tout juste désigné joueur du siècle lors des Globe Soccer Awards, Cristiano Ronaldo se montre terriblement exigeant avec son fils aîné, qui fait ses classes à la Juventus.

Cristiano Ronaldo s’en satisfera sans doute. Seulement deuxième au trophée The Best récompensant le meilleur joueur de l’année 2020, le quintuple Ballon d’or a en effet été désigné meilleur joueur du siècle, rien que ça, lors des Globe Soccer Awards. Une distinction récompensant près de deux décennies de carrière au cours desquelles le Portugais a notamment remporté cinq Ligue des champions, un Euro ou sept titres de champions en Angleterre, en Espagne ou en Italie.

Et la carrière de l’attaquant de la Juventus Turin, malgré ses 35 ans, n’est pas encore terminée. L’actuel meilleur buteur de Serie A espère encore briller quelques années. Une incroyable longévité qui doit à sa force de travail et à une hygiène de vie à nulle autre pareil, dont Cristiano Jr, son fils de dix ans, est d’ailleurs prié de s’inspirer. Car celui qui répète ses gammes chez les équipes de jeunes de la Juventus Turin espère bien marcher dans les pas de son illustre père.

Pas de chips, pas de Coca et des bains froids…

« Je vois mon fils, il a dix ans et il veut être comme moi », a ainsi confié l’ancien Mancunien en marge de la cérémonie des Globe Soccer Awards, faisant d’ailleurs preuve d’une incroyable exigence avec son fils : « Je suis parfois dur avec lui parce qu’il boit du Coca-Cola et du Fanta et je suis énervé contre lui. Je me bats avec lui quand il mange des chips ou des frites. Il sait que je n’aime pas ça. Même mes plus jeunes enfants, quand ils mangent du chocolat, me regardent d’un air craintif. Nous devons être forts. Pour être honnête, il a du potentiel, c’est un garçon fort, rapide, il dribble bien, mais il n’est toujours rien. Je lui répète à chaque fois: il faut beaucoup de dévouement, de travail. »

« Parfois, quand il est à la maison, je lui conseille de faire du tapis roulant puis de prendre un bain d’eau froide pour récupérer, a-t-il poursuivi. Mais lui se plaint. Je le comprends il n’a que 10 ans. Je ne lui mettrai aucune pression, je ne ferai rien pour qu’il devienne footballeur. Bien sûr, j’aimerais qu’il devienne footballeur, mais c’est lui qui décidera de son propre avenir. »

Lire aussi:


Quand Mateta fait mieux que Ronaldo