Connect with us

Uncategorized

Mercato

Voir Dele Alli revêtir le maillot du PSG n’est pas impossible. RMC indiquait dimanche que les dirigeants parisiens n’avaient jamais été aussi optimistes concernant un éventuel transfert du milieu offensif de Tottenham. Il n’y a rien de fait, loin de là. Mais si cela devait arriver, ce serait le fruit de leur persévérance. Paris avait…

Published

on

Mercato

TRANSFERTS – Le PSG insiste pour Dele Alli. Après avoir tenté sa chance l’été dernier, le club de la capitale est revenu à la charge cet hiver.,

Voir Dele Alli revêtir le maillot du PSG n’est pas impossible. RMC indiquait dimanche que les dirigeants parisiens n’avaient jamais été aussi optimistes concernant un éventuel transfert du milieu offensif de Tottenham. Il n’y a rien de fait, loin de là. Mais si cela devait arriver, ce serait le fruit de leur persévérance. Paris avait déjà multiplié les tentatives pour attirer le joueur de 24 ans dans la capitale lors du dernier mercato, avant de retenter sa chance cet hiver. Manifestement, c’est une cible clairement identifiée par la direction parisienne. Il y a des raisons de se demander pourquoi.

Bien sûr, Alli a du talent. La France est bien placée pour le savoir, après l’avoir vu éclore un soir de novembre en 2015. Il avait inscrit son premier but en sélection d’une frappe lumineuse pour lancer l’Angleterre vers une victoire face aux Bleus à Wembley (2-0). A l’époque, Alli commençait seulement à exprimer son incroyable potentiel avec Tottenham en Premier League, après avoir brillé sous les couleurs du MK Dons en League One (3e division). Quelques mois plus tard, au bout d’une saison où il avait signé 10 buts et 9 passes décisives, Alli était considéré comme le joueur anglais le plus prometteur de sa génération.

Transferts

Les 11 infos mercato qui vous ont échappé dimanche

IL Y A 14 HEURES

De l’éclosion à la régression

Il a donné l’impression de confirmer ses promesses. Durant ses trois premières saisons à Tottenham, sous les ordres de Mauricio Pochettino, Alli a compilé pas moins de 46 buts et 41 passes décisives toutes compétitions confondues. Et fait vivre des cauchemars à toutes les défenses du Royaume. « Il a construit sa réputation sur ses projections dans la surface, en tournant autour de Harry Kane, et en marquant quelques buts spectaculaires, témoigne Ben Snowball, notre confrère d’eurosport.com. Il était brillant, très difficile à marquer, surgissant de différentes positions au bon moment, avec la capacité de contrôler le ballon en pleine course et d’enchaîner rapidement avec une frappe.« 

Aouar, Dembélé, Ben Yedder : Peuvent-ils rattraper le train de l’Euro ?

Mais depuis plus de deux ans, Alli est sérieusement rentré dans le rang. Ses stats sont devenues quelconques avec 18 buts et 16 passes décisives toutes compétitions confondues depuis le coup d’envoi de la saison 2018-19. Et son jeu s’est délité. Alli fait beaucoup moins de différences et a fini par perdre sa place de titulaire. « Maintenant, il est l’ombre du joueur qu’il était, résume Ben Snowball. Son jeu est devenu pesant pour Tottenham. Il n’a pas progressé depuis qu’il a explosé avec Tottenham en 2015. En fait, il a régressé.« 

Mourinho ? « Cela ne pouvait pas fonctionner »

Le phénomène a ses raisons. « Ce n’est pas seulement de sa faute, avance Ben Snowball. Il profitait souvent des services de Christian Eriksen, et ce n’est pas surprenant si les états d’âme du Danois, puis son départ, ont coïncidé avec la baisse de régime d’Alli. » Mais de manière plus globale, le jeune milieu anglais a surtout affiché une incapacité à se hisser aux exigences du plus haut niveau. Pochettino puis Mourinho ont évoqué un joueur paresseux à l’entraînement. Et un homme davantage tourné vers les plaisirs de la célébrité plutôt que les sacrifices du travail pour devenir le champion que son talent appelait.

League Cup – Mourinho agacé par Dele Alli

L’arrivée de Mourinho sur le banc des Spurs aurait pu le relancer. Les débuts prometteurs d’Alli sous la direction du Portugais, avec quatre buts en quatre matches, laissaient présager son renouveau. Il n’en a rien été. Entre les deux hommes, le courant n’est finalement jamais vraiment passé. Sans que cela soit si surprenant. « Alli n’est pas du tout le type de joueur que Mourinho veut en pointe haute de son milieu à trois, estime Ben Snowball. Alli est un joueur créatif qui tente des choses. Mourinho est discipliné et veut de l’ordre. Cela ne pouvait pas fonctionner entre les deux.« 

Courir ou se contenter des talonnades

Cette situation a certainement poussé le PSG à s’intéresser à Alli. Car elle a créé l’opportunité de récupérer un joueur âgé de seulement 24 ans, dont le talent reste indéniable, sans avoir à investir une somme monumentale. Il est question d’un prêt pour un élément encore évalué à 100 millions d’euros à l’été 2018. La venue de Pochettino, l’entraîneur qui a tiré le meilleur d’Alli, a encore renforcé l’intérêt parisien. Si un coach est capable de le relancer, c’est probablement l’Argentin. Son 4-2-3-1 convient même parfaitement à Alli, particulièrement à l’aise dans un rôle de numéro 10 en soutien de l’attaquant de pointe.

Il y a des raisons d’y croire. De douter aussi. Cela dépendrait en partie de la force de caractère d’un homme vulnérable face aux nombreuses tentations qui lui seraient offertes à Paris. Mais surtout d’un joueur dont l’état d’esprit pose question. « Tout dépend de sa volonté, conclut Ben Snowball. S’il a plutôt envie de venir dans la surface et de multiplier les courses avec Neymar et Mbappé, ou s’il se contente de faire des talonnades dans le rond central. » C’est toute la question. Et la seule certitude, c’est que le PSG semble désireux de tenter le pari.

PSG – Pochettino remplace Tuchel

Ligue 1

Un coup d’accélérateur et Paris fond sur l’OL

HIER À 21:53

Ligue 1

Thilo Kehrer, positif au Covid-19, forfait face à Brest

HIER À 19:08

Continue Reading
Comments