Connect with us

Politique

L’Ethiopie va ramener 34 000 de ses ressortissants de l’Arabie Saoudite

Published

on


L’Ethiopie a entamé une vaste opération de rapatriement de ses ressortissants vivant en Arabie Saoudite. Le gouvernement entend ainsi ramener ceux qui veulent travailler pour la prospérité de l’économie de leur pays d’origine.

34 000 Ethiopiens retournent chez eux à la faveur d’une décision du gouvernement de ce pays. L’annonce a été faite par Demeke Mekonnen, le vice-premier ministre, selon des propos rapporte par l’agence nationale de presse locale ENA. Présentant un rapport de performance de six mois au parlement, Demeke Mekonnen, qui assure également l’intérim au ministère des affaires étrangères, a déclaré qu’un travail important est entrepris pour ramener leurs ressortissants vivant dans des conditions difficiles en Arabie Saoudite.

Depuis quelques années, l’Arabie Saoudite mène des opérations visant à rapatrier les 500 000 migrants illégaux répertoriés en 2017 par l’organisation internationale pour les migrations (OIM). Les Ethiopiens qui se rendent en Arabie Saoudite sont engagés dans divers secteurs allant des travaux de construction au travail domestique. Ceux qui arrivent dans ce pays par voie clandestine vivent dans des conditions difficiles, une situation qui s’aggrave avec la crise économique causée par la Covid-19. Le dernier projet de politique étrangère dévoilé par le gouvernement éthiopien, qui accorde une grande attention aux citoyens, vise ainsi à trouver une issue favorable pour ses ressortissants.

Pour ramener ses citoyens bloqués dans divers pays étrangers, l’Ethiopie a intensifié ses efforts dans la diplomatie étrangère et travaille également à démanteler des réseaux de trafic d’êtres humains. Le pays entend ainsi créer des opportunités économiques pour les ressortissants les plus pauvres.

« Nous travaillons à rapatrier ceux qui veulent travailler et prospérer dans leur pays d’origine. Par conséquent, nous avons envoyé une équipe en Arabie Saoudite pour identifier le sort de nos citoyens », a précisé Demeke Mekonnen.

L’opération de rapatriement qui va débuter dans les semaines à venir, vise à ramener 1000 ressortissants Ethiopiens par semaine. Outre l’Arabie Saoudite, des efforts seront également entrepris pour répondre aux problèmes des citoyens vivant dans d’autres pays étrangers.

agenceecofin.com

Continue Reading
Comments