Connect with us

Presse

« L’OM en plein chaos », « Marseille perd la tête », la presse choquée après les incidents à la Commanderie

Le violent coup de force d’une centaine de supporters de l’OM à la Commanderie samedi ayant entraîné le report du match de Ligue 1 Marseille-Rennes est à la Une de nombreux journaux ce dimanche matin. La presse française est sous le choc ce dimanche matin au lendemain des graves incidents survenus samedi au centre d’entraînement…

Published

on

« L’OM en plein chaos », « Marseille perd la tête », la presse choquée après les incidents à la Commanderie

Le violent coup de force d’une centaine de supporters de l’OM à la Commanderie samedi ayant entraîné le report du match de Ligue 1 Marseille-Rennes est à la Une de nombreux journaux ce dimanche matin.,

Le violent coup de force d’une centaine de supporters de l’OM à la Commanderie samedi ayant entraîné le report du match de Ligue 1 Marseille-Rennes est à la Une de nombreux journaux ce dimanche matin.

La presse française est sous le choc ce dimanche matin au lendemain des graves incidents survenus samedi au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. Pour rappel, environ 400 supporters en colère contre l’OM et notamment son président Jacques-Henri Eyraud ont tenté un coup de force à la Commanderie. Certains fans ont même réussi à s’introduire dans le centre d’entraînement. Alors que les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs interpellations et qu’Alvaro a été très légèrement touché, ces scènes d’une rare violence ont contraint la Ligue à annuler le match de championnat entre Marseille et Rennes initialement programmé samedi soir. Ces heurts surréalistes s’affichent à la Une de nombreux journaux ce dimanche matin.

« L’histoire est loin d’être terminée »

« L’OM en plein chaos », titre La Provence. Le quotidien provençal parle de « scènes sidérantes » et annonce que « l’histoire est loin d’être terminée. » Toujours dans les colonnes de La Provence, l’ancien président de l’Olympique de Marseille Bernard Tapie se dit « malheureux » de voir de telles tensions dans son ancien club et ne cautionne pas les actes de violence des supporters: « Leur frustration et cette colère, on la comprend. Mais on ne peut l’accepter de cette façon. Ce n’est pas possible. » Pour La Dépêche du Midi « Marseille perd la tête ». « De la colère, des heurts et un report », déplore de son côté Le Parisien dans ses pages sports.

« Quand on est un supporter, on supporte. On supporte et c’est tout »

Ces incidents à la Commanderie s’affichent aussi à la Une de L’Equipe. « Contre leur camp » titre le quotidien sportif avec une photo du chaos à l’entrée du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. Dans son édito titré « Insupportable », Mélisandre Gomez se demande « Où est la passion ou l’amour pour l’OM quand on s’en va intimider les joueurs et saccager le centre d’entraînement du club en question. » Et de conclure: « Il y a des saisons de gloire et d’euphorie, et des saisons pourries. Parfois, on passe des décennies entières à l’ombre de la gloire mais qu’importe, quand on est un supporter, on supporte. On supporte et c’est tout. »

Continue Reading
Comments