Connect with us

combat

Guy Marius, arrête de faire l’imb… (Par Malick Wade GUEYE)

Published

on


Pas un jour où Monsieur Guy Marius SAGNA n’attaque notre président de la république avec indiscipline et arrogance. Et ce qui est aberrant, aucun de ceux qui prétendent défendre la démocratie ne lève la voix pour le raisonner au moins.
Le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés par les sénégalais ; donc par respect à cette majorité, toute personne lui doit respect. Voilà aussi ce qui concourt à avoir une démocratie forte. Mais de nos jours, on semble ériger en règle le fait d’avoir le droit de tout dire au président de la république et ne pas être inquiété.
Quand il s’agit d’apprécier une valeur (la liberté, la justice, la démocratie, etc…), on en fait une utopie si la loi est appliquée. Or chacun réclame ses droits mais ne s’acquitte guère de ses devoirs. Certains sénégalais veulent définir la liberté comme le fait d’agir comme bon leur semble par leur seule raison. Il faut défendre la démocratie contre les dangers qui la menacent et la façon dont agit Guy Marius SAGNA est contraire à nos lois.
Au plan éthique et déontologique, je le dis et je le répète toujours, ce Monsieur se trompe de combat. S’il voulait se rendre utile à la société, il devait aller dans sa Casamance natale. Depuis presque une semaine, des échanges de tirs sont notées chez à Etomé,  près de la frontière entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Voilà plus de 30 ans que cette partie du Sénégal est en proie à des confrontations entre groupes armés et soldats.
Quand de telles personnes s’adonnent à la dérive verbale envers les autorités, personne n’en parle et quand l’autorité rétablit le droit en appliquant la loi dans toute sa rigueur, les groupes de pression se constituent ça et là, dirigés par des hommes et des femmes de mauvaise foi. « Gouverner c’est prévoir mais aussi être gouverné c’est accepter et respecter les lois ». Nul n’est censé ignorer la loi. L’autorité c’est le droit de commander, le pouvoir d’imposer l’obéissance au lois à tous les citoyens. Pourquoi donc laisser certaines personnes insulter nos Institutions et ceux qui les incarnent ?
Guy n’insultera jamais une autorité religieuse car il sait bien ce qui l’attend dans ce cas d’espèce. Donc il fait l’imbécile en traitant notre président de tout. In faut qu’il arrête et j’invite par là Monsieur le procureur de la république à rétabli l’autorité de l’Etat sans quoi nous serons dans l’autoritarisme qui conduit inéluctablement au désordre.
Malick Wade GUEYE

Continue Reading
Comments