Connect with us

Uncategorized

Peu d’inquiétude pour la tenue du Classique OM

Dimanche, Jacques-Henri Eyraud et les dirigeants du club étaient visés par plusieurs banderoles déployées dans la cité phocéenne. (F. Porcu/L’Équipe) Le Classique de dimanche soir entre l’OM et le PSG n’est a priori pas menacé. Rédaction mis à jour le 1 février 2021 à 00h14 Samedi, la LFP a pris la décision de reporter le…

Published

on

Peu d’inquiétude pour la tenue du Classique OM

Le Classique de dimanche soir entre l’OM et le PSG n’est a priori pas menacé.,

Dimanche, Jacques-Henri Eyraud et les dirigeants du club étaient visés par plusieurs banderoles déployées dans la cité phocéenne. (F. Porcu/L'Équipe)

Dimanche, Jacques-Henri Eyraud et les dirigeants du club étaient visés par plusieurs banderoles déployées dans la cité phocéenne. (F. Porcu/L’Équipe)

Le Classique de dimanche soir entre l’OM et le PSG n’est a priori pas menacé.


Rédaction

mis à jour le 1 février 2021 à 00h14

Samedi, la LFP a pris la décision de reporter le match OM-Rennes pour que les esprits se calment. Quid du Classique, dimanche, à 21 heures ? La préfète de police des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, a annoncé un dispositif policier exceptionnel pour un match à huis clos, dont on ne connaît pas encore le diffuseur télé.

Au sein du club marseillais, comme à la LFP, on n’a pas d’inquiétude sur la tenue du match. À ce stade, les dirigeants de ces instances pensent que le paroxysme a été atteint samedi et que les supporters vont renoncer à une action violente. Ce retour à la normale est aussi la tendance parmi les groupes de supporters, qui contestent toujours la politique de la direction. La plupart des 18 gardés à vue ont commencé à sortir dimanche, en début de journée.

publié le 1 février 2021 à 00h13 mis à jour le 1 février 2021 à 00h14

Continue Reading
Comments