Connect with us

Politique

THIES – Affaire Mbour 4 Extension : Saër Mangane accuse des élus locaux

Published

on


Alors que l’affaire Mbour 4 Extension fait grand débat, le 4ème adjoint au maire de la ville de Thiès va plus loin et estime que, de façon générale, c’est la gestion foncière à Thiès qui est alarmante. Saër Mangane attire ainsi l’attention des autorités. «Au niveau du département de Thiès, des élus locaux bradent le foncier sur le dos de leurs administrés. Les agences immobilières poussent comme des champignons et tout le monde est agent immobilier. Certains utilisent même des techniques commerciales comme des tontines de 500 mille F Cfa par jour. Ce qui en dit long sur l’illégalité de leurs pratiques», alerte-t-il. Un phénomène d’autant plus grave, selon le responsable de Rewmi, que «tous les régimes qui se sont succédé ont laissé des citoyens occuper des terres en toute illégalité». Cela a entraîné d’ailleurs, ajoute M. Mangane, «l’existence de ces quartiers-villages ou gros villages dans les zones urbaines et péri-urbaines». Il s’offusque surtout de «l’inertie et de l’incohérence des autorités déconcentrées et décentralisées». Et sur le cas de Mbour 4 Extension, Saër Mangane demande au Président Macky Sall, «non pas de les rétablir dans leurs droits puisqu’ils sont des occupants illégaux, mais de répondre à la détresse de ces pères de famille totalement anéantis par la destruction de leurs économies de toute une vie, le symbole de leur fierté sociale». L’élu municipal insiste sur «l’implication directe et personnelle» du chef de l’Etat pour trouver une solution définitive pour les occupants de la forêt classée de Thiès.

Continue Reading
Comments