Connect with us

Religion

Sénégal: Touba

La ville de Touba a connu, ce vendredi 19 février, des échauffourées entre des éléments de la « dahira Moukhadimatoul Khidma » et un groupe de personnes non identifiées qui prétendent être des disciples Mourides venues en « Ziarra ». Tout de blanc vêtus, ces disciples ont déclaré être venus faire leur « Tawaaf »,…

Published

on

Sénégal: Touba

La ville de Touba a connu, ce vendredi 19 février, des échauffourées entre des éléments de la « dahira Moukhadimatoul Khidma » et un groupe de personnes non identifiées qui prétendent être des disciples Mourides venues en « Ziarra ».

Tout de blanc vêtus, ces disciples ont déclaré être venus faire leur « Tawaaf », un acte surérogatoire effectué par les musulmans à la Mecque, à l’occasion du hadjj ou de la Oumra.

Pour Matar Kane et les membres de la « dahira moukhadimatoul khidma », il n’est pas question que ces individus s’approchent de la Grande mosquée de Touba. À cet effet ils se sont opposés à ces derniers à partir du Boulevard 28.

Face à la détermination de ces disciples, taxés « d’hérétiques », d’accomplir leur acte de foi, les membres de la dahira ont averti la police qui a arrêté quatre personnes dont le leader de ce groupe. Matar Kane affirme qu’il est hors de question de laisser une quelconque organisation si religieuse soit elle, effectuer « des pratiques aux antipodes des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, aux abords de la grande mosquée » a-t-il fait savoir en s’adressant à la presse.

La police est parvenue à dissuader les éléments sources des désagréments aux abords de la grande mosquée de Touba. Mamadou DIEYE

Continue Reading
Comments