Connect with us

Santé

Violences à travers le pays : 1 mort à Bignona et 1 autre à Yeumbeul

Published

on


A Bignona, la tension était à son paroxysme. Des jeunes sortis hier massivement pour apporter leur soutien à Ousmane Sonko étaient décidés à en découdre avec les Forces de l’ordre. Une situation extrêmement tendue émaillée de violence qui a fini par virer à la tragédie avec la mort d’un jeune manifestant, un élève âgé environ de 20 ans répondant au nom de Cheikh Coly et conducteur de moto-taxi Jakarta. Il serait atteint d’une balle lors d’échauffourées qui ont suivi l’incendie de la station d’essence Total de Bignona entre manifestants et Forces de l’ordre. Il rendra ensuite l’âme au niveau du centre de santé de Bignona où il fut acheminé, selon nos sources. Une information confirmée d’ailleurs quelques heures plus tard par le préfet de Bignona qui annonce une enquête pour élucider les circonstances dans lesquelles le jeune natif de Baïla est mort. L’autorité administrative a aussi exhorté les manifestants au «calme et à la sérénité». En attendant, nos sources font également cas de plusieurs blessés dont deux dans un état grave évacués à l’Hôpital régional de Ziguinchor et deux autres du côté de la gendarmerie. Une tension qui est montée à nouveau d’un cran et qui a justifié des renforts des Forces de défense et de sécurité venues de Ziguinchor pour le maintien de l’ordre dans la capitale du Fogny.

Manifestations en banlieue : Un jeune de 14 ans reçoit une balle et meurt sur le coup

Continue Reading
Comments