Connect with us

Politique

Le golfe de Guinée, nouvelle plaque tournante?

Published

on


Saisie record de Cocaïne dans le Golfe de Guinée par  la Marine nationale française, ce dimanche 21 mars .  Six tonnes de cocaïne, c’est la grosse quantité de drogue saisie dans cette zone, une opération qui s’est déroulée dans une zone devenue une plaque tournante des trafics en tous genres. C’est la préfecture maritime de l’Atlantique qui a piloté les opérations

Le cargo qui cachait la drogue avait quitté Rio de Janeiro au Brésil le 5 mars. C’est après une traversée de l’Atlantique de deux semaines, et sous étroite surveillance, que la saisie a pu s’opérer dans cette zone de plus en plus dangereuse qu’est le golfe de Guinée. .

Sélectionné pour vous : Affaire de la GP Fatou Kiné Ndiaye : Massoukha Mbengue arrêté au Maroc, deux autres arrêtés au Sénégal

La capitaine de frégate Céline Tuccelli en est la porte-parole : « Six tonnes de cocaïne, c’est relativement exceptionnel en Atlantique puisque la dernière prise importante remonte à 2006 avec 4,2 tonnes, c’était en Martinique. Ces six tonnes, à la revente, cela équivaut à peu près à un milliard d’euros. Donc, vous imaginez un petit peu le montant que cela représente en termes de financement, d’économie parallèle et de trafics en tout genre ».

Il faut dire que tous les jours,  plus de 4 000 navires transitent dans le golfe de Guinée. Un secteur considéré comme l’un des plus dangereux du monde en raison de la piraterie et du banditisme. Il est même devenu un cauchemar pour beaucoup de marins.

Cela fait maintenant plus de trente ans que la France, avec la mission Corymbe, assure une permanence navale dans cette zone, ce qui lui permet aussi de veiller à la sécurité de ses quelque 80 000 ressortissants qui résident dans les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest.

RFI

Continue Reading
Comments