Connect with us

France

Macron dénonce des tentatives d’ingérence turque

Published

on


Suite à la polémique née de la brulante question du séparatisme religieux, le président français Emmanuel Macron, a mis en garde contre des ingérences turques dans l’élection présidentielle de 2022.

« Évidemment. Il y aura des tentatives d’ingérence pour la prochaine élection. C’est écrit, et les menaces ne sont pas voilées », a-t-il déclaré sur France 5 en faisant allusion au président turc Recep Tayyip Erdogan.

Sélectionné pour vous : France : Roselyne Bachelot hospitalisée !

Le président français qui a des relations très tendues avec son homologue turc a appelé à la lucidité face Erdogan qui a déjà été accusé d’ingérence électorale, notamment en Allemagne, quand il avait demandé aux électeurs germano-turcs de voter contre le parti d’Angela Merkel en 2017.

Toutefois, Macron dit ne pas avoir fermer la porte du dialogue pour renouer avec la Turquie.

« J’ai noté depuis le début de l’année une volonté d’Erdogan de se réengager dans la relation. Je veux croire que c’est possible. Mais je pense qu’on ne peut pas réengager (une relation) quand il y a des ambiguïtés. Je ne veux pas réengager une relation apaisée s’il y a derrière de telles manœuvres qui se poursuivent », rapporte lefigaro.fr.

Continue Reading
Comments