Connect with us

Uncategorized

EdF (Espoirs) : S. Ripoll

Pour son entrée en lice dans l’Euro Espoirs, l’équipe de France s’est ratée en s’inclinant contre le Danemark (0-1), jeudi soir. Après le match, le sélectionneur des Bleuets, Sylvain Ripoll, n’a pas caché sa déception face au jeu proposé par son équipe. »On a manqué de changements de rythme et de créativité pour trouver des joueurs…

Published

on

EdF (Espoirs) : S. Ripoll

Pour son entrée en lice dans l’Euro Espoirs, l’équipe de France s’est ratée en s’inclinant contre le Danemark (0-1), jeu…,

Pour son entrée en lice dans l’Euro Espoirs, l’équipe de France s’est ratée en s’inclinant contre le Danemark (0-1), jeudi soir. Après le match, le sélectionneur des Bleuets, Sylvain Ripoll, n’a pas caché sa déception face au jeu proposé par son équipe.

« On a manqué de changements de rythme et de créativité pour trouver des joueurs lancés et de la verticalité. On est tombés dans une maîtrise stérile, jamais traduite par des occasions ou du danger devant leur but. On est entrés dans le match en étant trop amorphes, avec une forme d’apathie générale. Face à un adversaire placé, qui travaille avec intensité, il faut de la variété et on est restés sur du ronronnement, ce qui fait qu’on n’a jamais surpris personne. On a fait un match très moyen, très insuffisant », a jugé l’ancien coach de Lorient.

« Les Danois ont de la réussite puisqu’ils marquent sur leur seule occasion. Mais c’est aussi parce qu’on n’a pas trouvé les ingrédients pour les déséquilibrer. On n’a pas eu cette qualité dans la variété de notre jeu pour leur faire mal sur la largeur ou dans la verticalité. On ne les a pas fait courir vers leur but, on a fait très peu de différences. On a pris une bonne claque. Maintenant, c’est clair, il nous faut deux victoires et il va falloir autre chose. » Réaction attendue dimanche face à la Russie, très large vainqueur de l’Islande (4-1).

Lu 4.030 fois – par Romain Rigaux le 26/03/2021 à 08h42  



Continue Reading
Comments