Connect with us

Cas

En primes, que peuvent gagner les Bleus et la Fédération en cas de victoire finale du Tournoi des Six Nations ?

Quelques millions bienvenus pour la FFR En juillet dernier, l’assemblée générale de la FFR approuvait un budget prévisionnel 2020-2021 déficitaire de 5,63 millions d’euros. Depuis, la billetterie du Stade de France, qui représente la plus grosse entrée financière en temps normal, est désespérément à l’arrêt. D’abord pour les matches de l’automne contre le pays de…

Published

on

En primes, que peuvent gagner les Bleus et la Fédération en cas de victoire finale du Tournoi des Six Nations ?

Pour la Fédération et les joueurs, une victoire finale dans le Tournoi serait une bonne nouvelle sur le plan financier.,

Quelques millions bienvenus pour la FFR

En juillet dernier, l’assemblée générale de la FFR approuvait un budget prévisionnel 2020-2021 déficitaire de 5,63 millions d’euros. Depuis, la billetterie du Stade de France, qui représente la plus grosse entrée financière en temps normal, est désespérément à l’arrêt. D’abord pour les matches de l’automne contre le pays de Galles, l’Irlande et l’Italie puis dans ce Tournoi 2021 sur les réceptions des Gallois et des Écossais. « On va perdre 34 M€ sur la saison sans billetterie ni hospitalités », disait le président de la FFR, Bernard Laporte, en novembre.

Depuis, le ministère des Sports a annoncé des aides supplémentaires auxquelles la FFR a postulé, le plafond étant fixé à 5 millions d’euros par bénéficiaire. En ce qui concerne le Tournoi, en plus des montants fixes versés par le Six Nations, un titre rapporterait environ 5,5 millions d’euros, contre 4,2 pour une deuxième place, 3 pour une troisième et 2,4 pour une quatrième.

Un joli bonus pour les joueurs

Tout cet argent n’entrerait pas cependant dans les caisses de la FFR, laquelle n’a pas souhaité communiquer, prétextant la confidentialité des chiffres. Il y aura une forme d’intéressement à verser à la Ligue. Rappelez-vous des négociations de convention entre Fabien Galthié, son staff et les clubs professionnels. Une des contreparties aux mises à disposition proposées par Bernard Laporte consistait à reverser une partie des gains liés aux résultats du quinze de France à la LNR.

C’est écrit noir sur blanc dans la convention qui lie les deux institutions : 1,25 million d’euros pour une première place sans Grand Chelem, 500 000 pour une deuxième place sans le Grand Chelem d’une autre nation (ce qui serait le cas cette année), 185 000 pour une troisième position sur le podium.

Il faudrait aussi récompenser financièrement le groupe. Selon nos informations, la FFR budgéterait une troisième place et répartirait un éventuel surplus vers ses protégés. Soit une enveloppe – si l’on soustrait également les sommes promises à la Ligue – de 700 000 euros pour une deuxième place, 1,25 million pour un titre. Pour les joueurs concernés – les convoqués pendant le Tournoi ? Ceux qui ont au moins une feuille de match ? – cela pourrait aussi faire un joli chèque.

publié le 26 mars 2021 à 07h30 mis à jour le 26 mars 2021 à 08h41

Continue Reading
Comments