Connect with us

Afrique - Actualité

qui est ce frère de Alassane Ouattara nommé ministre de la Défense ?

Published

on


Surnommé « Photocopie » pour sa ressemblance avec son frère Alassane Ouattara, Téné Birahima Ouattara a été confirmé ministre de la Défense de la Cote d’Ivoire ce 6 avril, après avoir assuré l’intérim depuis le 8 mars, en remplaçant à cette fonction Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars des suites d’un cancer fulgurant. Le frère cadet du chef de l’Etat dispose d’un bagage politique solide, sur les scènes locale, régionale et nationale. Portrait.

A 65 ans, Téné Birahima Ouattara est loin d’être un novice en politique. Dès 1994, il fait partie des fondateurs du Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel devenu en 2018 le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Ce fidèle soutien du parti présidentiel occupe son premier poste d’élu en 2011, en devenant député de Kong, l’un des bastions familiaux. Depuis, il n’a plus quitté la scène politique ivoirienne, en étant successivement élu maire de Kong en 2013, puis président du Conseil régional du Tchologo en 2018. Son lien de confiance avec son frère aîné, sa riche expérience d’élu et sa fidélité vis-à-vis du parti présidentiel – dont il est le trésorier historique – en font l’un des acteurs clés de la politique ivoirienne actuelle.

Sélectionné pour vous : Retour de Gbagbo et Blé Goudé en Côte d’Ivoire : Ce qu’en pense le président Alassane Ouattara 

Le choix de la continuité et de la stabilité

En le nommant ministre de la Défense, le chef de l’Etat a fait le choix de la continuité et de la stabilité. De fait, Téné Birahima Ouattara connaît les rouages du gouvernement, puisqu’il y occupe déjà le poste de ministre des Affaires présidentielles depuis mars 2012. Il cumulera donc ces deux fonctions clés le temps de procéder au remaniement gouvernemental consécutif à la disparition d’Hamed Bakayoko. Pour remplacer ce dernier, le Président Ouattara a dû choisir parmi la liste très restreinte de personnalités composant sa garde rapprochée. Téné Birahima Ouattara était de ceux-là, tout comme Patrick Achi, le Secrétaire général de la Présidence, qui occupera pour sa part le poste de Premier ministre par intérim. Outre la confiance absolue du Président dont bénéficient les deux hommes, ils partagent des similarités professionnelles. Travailleurs de l’ombre, élus de terrain, fins connaisseurs du secteur privé… Téné Birahima Ouattara et Patrick Achi devraient constituer un tandem efficace pour assister le Président ivoirien.

Engagement politique et expériences dans le privé

Si Téné Birahima Ouattara a passé les dix dernières années en politique, il dispose aussi d’une solide expérience dans le secteur privé où il a occupé des postes de direction au sein de différentes institutions. Diplômé en 1982 d’une maîtrise en Economie privée à l’Université d’Abidjan, il a débuté sa carrière à la Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire (1982-1992), avant d’être nommé Délégué Général de la Banque Atlantique Côte d’Ivoire (1992-1999) puis Directeur Général de la Société S.N.G (2000-2003). Le dernier poste qu’il occupe avant de s’engager en 2011 auprès de l’Etat ivoirien est celui d’Administrateur Directeur général de l’Institut international pour l’Afrique (I.I.A.).

Ces différents postes à hautes responsabilités dans le secteur privé, combinés à sa connaissance du milieu politique, devraient lui permettre de concilier efficacement les fonctions de ministre des Affaires présidentielles et de ministre de la Défense. Un poste exigeant et stratégique, du fait des enjeux sécuritaires croissants dans la région.

Avec Financial Afrik

Continue Reading
Comments