Connect with us

Santé

Direct Aid et le ministère de la santé redonnent le sourire à 1500 personnes – Senpresse

Published

on


Du 13 au 17 octobre, en collaboration avec le ministère de la santé et de l’action sociale, l’Ong humanitaire Koweïtienne Direct Aid Society organise une campagne d’opérations chirurgicales gratuites pour soigner la cataracte dans la banlieue dakaroise.
C’est ainsi que des chirurgiens ophtalmologistes et des anesthésistes ont été mobilisés pour proposer gratuitement une opération salvatrice à des personnes souffrant de cécité due à la cataracte.

 

À en croire Saïd Oubari, Directeur Général adjoint de Direct Aid:
« l’objectif fixé c’est d’attendre 1500 patients souhaitant se faire opérer et qui sont accueillis et soignés au sein du centre hôpitalier national de Pikine. Elles bénéficient gratuitement d’une greffe et pourront ainsi recouvrer la vue avec le soutien prestigieux de l’équipe de Oeil du monde venue d’Égypte ».
Pour un budget financé à plus de 28 millions de francs CFA, le camp gratuit de chirurgie de la cataracte a été apprécié à sa juste valeur par les bénéficiaires qui ont vivement remercié leurs bienfaiteurs. Parmi eux, Abdoulaye Diouf Professeur d’histoire et Géographie au CEM Castor/Sotrac s’en réjouit: « Nous sommes très ravis de cette action de bienfaisance que l’on voit rarement de nos jours.
Lorsque j’ai été informé par un collègue qui a entendu l’annonce à la radio, j’ai voulu en profiter, parce qu’il me fallait débourser plus de 70 mille francs pour soigner mes yeux à l’hôpital de Keur Massar.
Et aujourd’hui avec cette opération je peux voir jusqu’à 100 mètres, ce que je ne pouvais plus ».

A signaler qu’après le camp de Dakar, la prochaine étape sera Ziguinchor où là aussi,
du 19 au 24 octobre, 1500 malades de cataracte seront opérés et soignés gratuitement par l’organisation Direct Aid qui rappelons le, est présente au Sénégal depuis plus 25 ans et intervient dans les domaines de l’éducation, l’hydraulique, l’agriculture, la santé, la prise en charge des orphelins, les populations défavorisées entre autres.

Aly Saleh Journaliste/ Chroniqueur



Continue Reading
Comments