Connect with us

Politique

La Sicap perd 4,2 milliards F Cfa, la famille Thiandoum indexe de faux mandataires

Published

on


L’acte de cession d’un site de 70 Ha dans le périmètre du Lac Rose, immatriculé TF 10823/R entre la Société Immobilière du Cap-Vert (Sicap) et le patron de Mina Hôtel ne reposerait sur aucune base légale. C’est du moins que révèle le mandataire de la famille Thiandoum, représentant les héritiers légitimes de feu Mandiaye Thiandioum.

Mandataire et préposé au processus de succession des descendants du défunt propriétaire du titre mère TF 1107/R immatriculé à l’ancienne communauté rurale de Sangalkam, Mbaye Guèye a dénoncé le « faux » qui entoure cette transaction. Celle portant sur une Convention entre la Sicap et le patron de Mina Hôtel Fara Ndiaye Tall. Un sale business, selon lui, et qui a coûté à la Sicap 4,2 milliards F Cfa en pertes et profits si bien que toute la République sait que le terrain frauduleusement défalqué du titre TF 1107/R et immatriculé sournoisement TF 10823, appartient bel et bien à la famille Thiandoum. Mbaye Guèye, le mandataire attitré s’est interrogé sur l’identité de ou des personnes qui ont mandaté les sieurs Mouhamed Touré et Mafall Fall en toute illégitimité. Il souligne qu’ « en matière de transaction foncière, c’est la personne indiquée qui jouit de la faculté d’agir sur des bases légales ». Or, fait noter le mandataire « la Convention entre la Sicap et Mina Hôtel porte sur le site 1107/R, même si le numéro a été truqué en 10823/R ». C’est d’autant plus grave que tout ce deal s’est passé sur le dos des héritiers, donc sans leur consentement. Une autre question sur laquelle Mbaye Guèye attend une réponse, c’est l’identité de l’auteur des nouvelles immatriculations frauduleuses apposées sur certains morcellements du site 1107/R. Même s’il existe un état de droits réels et un plan simplement, ces documents ne sauraient constituer un fond de propriété en l’absence d’un bordereau analytique pour prétendre à réquisition d’immatriculation. Autant de manquements qui confortent le mandataire attitré de la famille Thiandoum qu’il s’agit réellement d’une affaire de faux. Devant ce qu’il qualifie d’ « escroquerie foncière », les héritiers de feu Mandiaye Thiandoum interpellent le président Macky Sall non sans dire à leurs « spoliateurs » que le combat n’en n’est pas encore à son épilogue.

Continue Reading
Comments