Connect with us

Politique

Handball-Finale Coupe du Sénégal Dames 2021: Disso remporte la finale devant le DUC (32-28), Fatoumata Diaw sortie du banc apporta l’éclaircie

Published

on


XALIMANEWS-Le Disso de Guédiawaye a réussi à renverser le DUC (32-28) au terme d’une belle finale de Coupe du Sénégal jouée devant un très nombreux public. Du coup, la formation de Guédiawaye réussit le doublé (Championnat-Coupe nationale), son ambition déclaré en début de saison, pour le 21e trophée au niveau national du coach Chérif Tall.

Ce samedi 23 octobre, le public du stadium Iba Mar Diop rebaptisé du nom de Babacar Fall ancien président du CAHB, a assisté à une belle et haletante finale qui s’est dessinée vers la fin, entre le Disso de Guédiawaye et le Dakar Université Club.

Gagnante du Championnat il y’a une semaine, l’équipe de Guediawaye voulait remporter le seul trophée qui manquait à son palmarès et réaliser le rêve souhaité de son défunt coach Khadim Gueye décédé en plein championnat. Cependant, face aux Étudiantes du DUC, déchues de leur titre acquis en 2019 et à qui il ne restait que cette finale pour sauver leur saison, la tâche s’annonçait ardue pour Disso malgré un certain ascendant psychologique après avoir battu 2 fois son adversaire en championnat. Par la même occasion, le club du président de la Ligue de Handball de Dakar voulait conserver son invincibilité sur le terrain cette saison 2021 après avoir remporté toutes ses sorties.

Le DUC prend la finale par le bon bout, menant déjà 2 buts d’écart avant le retour de Disso (2-2), qui rate un 7 m par Astou Ndiaye, le temps que Mame Anta Bathily remet son équipe devant (3-2). Mais Astou Ndiaye réplique (3-3), c’est 2 dernières animent d’entrée cette finale partie sur les chapeaux de roue. Ndeye Sokhna Sene la gardienne des Jaune et noir fait échec à 3 tentatives de Mayrame Gaye d’habitude efficace en position désaxée. Le DUC contrôle la partie (4-3) puis égalité (4-4) grâce à Astou Ndiaye, ensuite (6-4, 6-5), le moment choisi par Ndawa Dièye et Mayrame qui récoltent coup sur coup deux 2 minutes. Gnilane Sarr et compagnie en profitent pour controler la partie à leur guise (7-5), (8-5). Mais, sans rien lâcher Disso ne cède pas et (8-7) à la 21e minute en faveur DUC. Malgré la domination des Étudiantes, Fama Sall fait des miracles dans sa cage et maintient son équipe à flot. Khady Ndoye coté DUC prend elle aussi 2 minutes au moment où le score était de 11 à 10, Mayrame en profite pour égaliser pour Disso (11-11). Tenant coûte que coûte à cette finale, le DUC porté par Gnilane Sarr, Mame Anta Bathily, semble plus inspiré, et à 12 à 11 pour les pensionnaires de l’UCAD, le coach Chérif Tall de Disso demande un temps mort. Aissatou Mané égalise (26e, 12-12). Coumba Sy permet à son équipe de mener avec 2 points d’avance à moins d’une minute de la mi-temps (15-13), mais l’intenable, talentueuse et énergique Astou Ndiaye, sur un 7m permet à son équipe d’aller aux vestiaires avec un retard d’un point (15-14). Cette finale est loin d’être finie et va se jouer au mental. Le public, est déjà ravi du spectacle servi par les 2 équipes, d’où émergent Mame Anta Bathily (DUC) et Astou Ndiaye (DUC).

DISSO VAINQUEUR COUPE DU SENEGAL 2021

De retour aux oranges, cette dernière égalise pour Disso (15-15), mais Mame Anta éblouissante, porte son équipe (16-15), Disso égalise (16-16), puis prend l’avantage par Marème Ly Maya (17-16), Gnilane Sarr secoue les filets (17-17, 40e). Aissatou Mané sur 7m donne l’avantage à l’équipe de Wakhinane Nimzatt (18-17), puis corse le score (19-17) après un poteau de l’excellente Mame Anta Bathily. Coumba Sy Diakhaté revient à moins un (19-18) puis le DUC égalise (19-19). L’adrénaline bat à son maximum, les rythmes cardiaques s’accélèrent, les supporters de Disso battent des Assicos en chantant et dansant, ceux du DUC moins nombreux donnent de la voix pour pousser leurs favorites, l’ex stadium Iba Mar Diop chavire de bonheur sous la présence du Minitre des Sports et du président de la FSHB. À 15 minutes de la fin, Gnilane Sarr sort pour 2 minutes, Mané donne l’avantage à son équipe (20-19), mais Mame Anta d’un lob venu d’ailleurs recolle au score (20-20), ce match va se jouer au mental. Le chassé-croisé continue et 24 partout à 20 minutes de la fin. Le DUC passe devant (25-24), mais Fatoumata Diaw venue du banc va commencer son numéro en égalisant d’abord (25-25). Astou Mbaye de Disso se bat comme une forcenée en défense. Khady Ndoye d’un puissant tir, egalise pour les Étudiantes (26-26, 45e). Fatoumata Diaw encore elle, met coup sur coup 3 réalisations d’affilée pour permettre à son équipe de mener par 29 à 27. Mais la bande à Sofiatou Diatta ne lâche pas prise et revient à moins 1 à 4 minutes de la fin (29-28). Fama Sall la gardienne des Banlieusardes arrête une balle d’égalisation, et Fatoumata Diaw intenable à l’aile donne une avance de 2 buts à son équipe à 2 minutes du terme (30-28). Le banc adverse prend un temps mort, le temps que les choses reprennent, Astou Ndiaye assome les Jaunes (31-28), Fama réussit encore un arrêt, et Aissatou Mané, d’un somptueux tir canon ne clot la marque (32-28). Disso, au prix d’une grosse force mentale parvient à renverser une très bonne formation du DUC qui a fourni son match le plus abouti de la saison, pour réussir doublement son pari, d’être enfin vainqueur de la Coupe du Sénégal et concrétiser le rêve de son défunt coach Khadim Gueye. Capitaine Ndawa Dièye, comme samedi passé, peut aller soulever le trophée de la Coupe du Sénégal Dames 2021, le 21e titre national pour l’experimenté et sympathique coach Chérif Tall. Dame Coupe à choisi son camp, elle va loger pour un an dans la grande mégapole de Guediawaye, précisément au quartier Wakhinane Nimzatt, chez les nouvelles Reines du handball féminin sénégalais, invaincues cette saison.

Chez les Vaincues, Mame Anta Bathily a été éblouissante avec 9 réalisations (MVP de la finale) de même que Gnilane Sarr (7 buts). Coumba Sy Diakhaté n’a pas été en reste, créditée d’une belle finale avec 3 réalisations.

Côté Disso, Fama Sall est élue meilleure gardienne de la finale, Astou Ndiaye (9 réalisations), Mané (7) et la surprise du chef Fatoumata Diaw (5 buts), ont été déterminantes dans le sacre.

Continue Reading
Comments