Connect with us

2021

Messi, Lewandowski, Benzema… Le classement complet du Ballon d’Or 2021

Le classement du Ballon d’Or 202120e : Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)Il fut sans doute le joueur le plus impactant de la campagne européenne brillante de Manchester City. Décisif à presque tous les tours, capital face au PSG, Riyad Mahrez aura été l’arme fatale de Pep Guardiola dans les grands évènements, quitte à s’en…

Published

on

Messi, Lewandowski, Benzema… Le classement complet du Ballon d’Or 2021

FOOTBALL – BALLON D’OR – Messi, Lewandowski, Benzema… Le classement complet du Ballon d’Or 2021,

Le classement du Ballon d’Or 2021

  • 20e : Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)

Il fut sans doute le joueur le plus impactant de la campagne européenne brillante de Manchester City. Décisif à presque tous les tours, capital face au PSG, Riyad Mahrez aura été l’arme fatale de Pep Guardiola dans les grands évènements, quitte à s’en priver régulièrement au quotidien. Toujours aussi insaisissable sur son côté droit, il paye la défaite de City en finale de C1 mais également l’absence d’une grande compétition internationale pour viser plus haut dans un classement qu’il a pris l’habitude de fréquenter.

Ballon d’Or

Quiz – Connaissez-vous le Top 10 du Ballon d’Or depuis 2000 ?

IL Y A 2 HEURES

  • 21e : Lautaro Martinez (Inter Milan / Argentine)

Collectivement, il a beaucoup gagné (champion d’Italie, Copa America). Individuellement, il a encore franchi un cap. Son duo exceptionnel avec Romelu Lukaku aura propulsé l’Inter vers le titre et sa capacité à tout bien faire lui offre une très bonne place dans ce classement. Pour figurer plus haut, il lui faudra sans doute briller plus régulièrement en Ligue des champions et péreniser la présence de cet Inter Milan au plus haut niveau. La tâche est grande. Son talent aussi.

  • 21e : Bruno Fernandes (Manchester United / Portugal)

L’homme qui a réveillé Manchester United. Absolument délicieux et décisif la saison dernière en Premier League (18 buts, 12 passes décisives), Bruno Fernandes a redonné vie au géant mancunien, par ses buts et ses inspirations géniales. Mais son Euro très décevant et son début de saison timide derrière son idole Cristiano Ronaldo l’a forcément relégué quelque peu dans le bas de ce classement. Il reste cependant indispensable à la bonne marche des Red Devils.

Bruno Fernandes

Crédit: Getty Images

  • 23e : Harry Kane (Tottenham / Angleterre)

Finaliste de l’Euro, fer de lance de Tottenham malgré une vraie crise depuis le début de saison, Harry Kane termine finalement loin du Top 10. Capable de tout faire, le capitaine de Three Lions a pourtant encore garni son armoire d’un nouveau titre de meilleur buteur de Premier League et co-meilleur passeur. Pas suffisant pour un joueur qui souffre incontestablement d’un déficit d’image et qui a mal digéré son départ avorté vers Manchester City.

  • 24e : Pedri (FC Barcelone / Espagne)

Il a été élu Golden Boy 2021 par Tuttosport. A dire vrai, il n’y avait pas vraiment de concurrence. La comète de l’année, c’est lui. Arrivé sur la pointe des pieds à l’été 2020 au FC Barcelone, il n’a pas mis longtemps à devenir incontournable en Catalogne. Adoubé par Messi, il s’est aussi signalé avec la Roja dans un Euro de très haut niveau avant de guider les jeunes Espagnols vers l’argent à Tokyo. A 19 ans, c’est un géant en construction qu’on reverra très vite.

Pedri, la nouvelle merveille du Barça

Crédit: Getty Images

  • 25e : Phil Foden (Manchester City / Angleterre)

Pep Guardiola n’a pas hésité à bousculer certains cadres pour lui faire la place qu’il mérite. C’est dire si Phil Foden a séduit son coach catalan. A 21 ans, le milieu de terrain de Manchester City a définitivement explosé à la face du monde, par sa finesse technique et son intelligence tactique. Brillant avec les Citizens, actif dans la conquête du titre et dans l’excellent parcours en Ligue des champions, il a aussi accompagné les Three Lions jusqu’à la finale de l’Euro. Un nom à retenir pour le futur tant on risque de le revoir souvent.

  • 26e : Gerard Moreno (Villarreal / Espagne)

Il fut co-meilleur buteur de Ligue Europa, aidant notamment Villarreal à aller chercher le trophée européen au nez et à la barbe de Manchester United. Habitué à marquer, Gerard Moreno a changé de dimension l’an passé. Excellent dans les airs et présent à l’Euro avec la Roja de Luis Enrique, il continue d’enquiller les buts mais manque encore de vraies références européennes pour viser plus haut.

  • 26e : Ruben Días (Manchester City / Portugal)

Il fut, presque incontestablement, le meilleur joueur de Premier League. Si un homme a changé la face du Manchester City de Pep Guardiola, c’est bien lui. Impassable au cœur de la défense du champion d’Angleterre, Ruben Dias a également brillé lorsque cela comptait, notamment lors de la double confrontation face au PSG en demi-finale de Ligue des champions. Un roc et un leader incontestable partout où il passe.

Ruben Dias

Crédit: Getty Images

  • 26e : Nicolò Barrella (Inter Milan / Italie)

C’est l’une des révélations de l’année. Champion d’Italie avec l’Inter, le jeune Barrella est devenu incontournable en quelques mois du côté de la Botte. Élément moteur chez les Nerrazzurri, il a également signé un Euro de très bonne facture, marquant notamment contre la Belgique en quart de finale.

  • 29e : Luka Modric (Real Madrid / Croatie)

Son statut d’ancien vainqueur lui a sans doute permis d’être dans la liste des 30 nommés mais il ne méritait pas beaucoup plus. Malgré un début de saison intéressant sous les ordres de Carlo Ancelotti, Luka Modric est rentré dans le rang depuis son sacre de 2018. Mais il reste un joueur à part, le baromètre des équipes dans lesquelles il évolue.

  • 29e : César Azpilicueta (Chelsea / Espagne)

Il fut le capitaine courage de Chelsea, fantastique champion d’Europe. Il fut un rouage majeur de l’excellent parcours de la Roja lors de l’Euro. Régulier et leader dans l’âme, César Azpilicueta hérite de la 29e place à égalité de points avec Luka Modric.

Azpilicueta et Tuchel avec le trophée de la Champions League

Crédit: Getty Images

Les 30 joueurs nommés

C’est le 8 octobre dernier que France Football a dévoilé la liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or 2021. Dans celle-ci figurent trois joueurs français : Karim Benzema (Real Madrid), N’Golo Kanté (Chelsea) et Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain). A ce contingent tricolore, il faut aussi en ajouter trois qui évoluent en Ligue 1 et pas n’importe lesquels, Lionel Messi, Gianluigi Donnarumma et Neymar (Paris Saint-Germain). Pour le reste, on retrouve un vainqueur de la Ligue des champions et de l’Euro, Jorginho (Chelsea) et un autre nom bien connu de la cérémonie, le quintuple vainqueur, Cristiano Ronaldo (Manchester United).

La liste des joueurs nommés pour le Ballon d’Or 2021 : Cesar Azpilicueta, Jorginho, N’Golo Kanté, Mason Mount, Romelu Lukaku (Chelsea), Nicolo Barella, Lautaro Martinez (Inter Milan), Karim Benzema, Luka Modric (Real Madrid), Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini (Juventus Turin), Raheem Sterling, Kevin De Bruyne, Ruben Dias, Phil Foden, Riyad Mahrez (Manchester City), Gianluigi Donnarumma, Kylian Mbappé, Lionel Messi, Neymar (Paris Saint-Germain), Cristiano Ronaldo, Bruno Fernandes (Manchester United),Erling Haaland (Borussia Dortmund), Harry Kane (Tottenham), Simon Kjaer (AC Milan), Robert Lewandowski (Bayern Munich), Gerard Moreno (Villarreal), Pedri (FC Barcelone), Mohamed Salah (Liverpool), Luis Suarez (Atlético de Madrid).

Messi – Lewandowski, duo de favoris

Si en France, on aimerait beaucoup que Karim Benzema remporte la timbale bien que son palmarès se limite à une Ligue des Nations en 2021, un duo de favoris se détache largement du troupeau : Lionel Messi et Robert Lewandowski. Le premier a pour lui son aura qui lui a déjà permis de glaner des récompenses quand il ne les méritait pas forcément mais aussi et surtout un succès en Copa America, son premier trophée avec l’Argentine, face au Brésil au Maracana. S’il venait à l’emporter, l’Argentin ferait grimper son record à sept Ballons d’Or et deviendrait après Jean-Pierre Papin (1991), le second à recevoir le trophée alors qu’il évolue dans l’élite française.

Favori ultime en 2020, Robert Lewandowski n’avait pas été sacré puisque France Football avait décidé de ne pas décerner son Ballon d’Or suite à la pandémie de Covid et ses conséquences. Spoilé, le Polonais va-t-il revivre une désillusion en 2021 ? Son CV fait état de 61 buts cette année et d’un doublé Bundesliga, championnat d’Allemagne. Il est le favori de certains mais d’autres craignent que Messi ne le coiffe au poteau.

Pour patienter avant la cérémonie

Lundi soir, le Ballon d’Or 2021 sera très probablement remis à Robert Lewandowski ou Lionel Messi, les deux favoris du scrutin. Malgré sa perçée automnale, Karim Benzema a peu de chance de mettre fin à la disette française. Disette qui dure depuis 1998 et le succès de Zinédine Zidane. Au XXIe siècle, la récompense a complètement échappé à l’Hexagone. Voilà pourquoi.

  • Depuis 1998, le Ballon d’or ne parle plus français : les raisons d’une disette
  • Heure, programme, liste : toutes les infos sur la cérémonie du Ballon d’Or 2021

Ballon d’Or

Messi, Lewandowski, Benzema : pluie de prétendants pour un Ballon d’Or ultra-ouvert

IL Y A 21 HEURES

Ballon d’Or

Depuis 1998, le Ballon d’Or ne parle plus français : les raisons d’une disette

IL Y A 21 HEURES