Connect with us

Uncategorized

Dortmund-Bayern: Bellingham s’en prend à l’arbitre, « qui a déjà truqué un match »

Alors qu’il dénonçait le penalty accordé au Bayern Munich en fin de match, Jude Bellingham a rappelé le passif de l’arbitre à l’origine de la décision, entaché d’un passif de corruption.La controverse n’est pas prête de s’éteindre. Le Borussia Dortmund, défait sur le fil (3-2) par le Bayern Munich à l’occasion du « Klassiker », la plus…

Published

on

Dortmund-Bayern: Bellingham s’en prend à l’arbitre, « qui a déjà truqué un match »

Alors qu’il dénonçait le penalty accordé au Bayern Munich en fin de match, Jude Bellingham a rappelé le passif de l’arbitre à l’origine de la décision, entaché d’un passif de corruption.,

Alors qu’il dénonçait le penalty accordé au Bayern Munich en fin de match, Jude Bellingham a rappelé le passif de l’arbitre à l’origine de la décision, entaché d’un passif de corruption.

La controverse n’est pas prête de s’éteindre. Le Borussia Dortmund, défait sur le fil (3-2) par le Bayern Munich à l’occasion du « Klassiker », la plus grosse affiche du football allemand, ne digère pas le scénario du match qui a vu l’arbitre Felix Zwayer accorder un penalty litigieux au Bayern Munich en fin de match. Le pauvre Mats Hummels, impliqué sur les trois buts des Bavarois, a commis l’irréparable, une main dans la surface, qui a donné le but de la victoire à Munich. Mais c’est peu dire que la décision de l’arbitre a été contestée.

Le milieu de terrain Emre Can a révélé que Zwayer avait d’abord classé la position du bras de Hummels dans le jeu comme « naturelle », mais qu’il a ensuite été convaincu du contraire. « C’est dommage qu’un penalty merdique comme celui-là décide du match », a déclaré le défenseur du BVB. Malheureusement, cela a été un peu trop souvent le cas pour le Bayern dans le passé. » Le jeune international anglais Jude Bellingham est allé bien plus loin au coup de sifflet final, rappelant le passé de l’arbitre, entaché par un scandale de corruption.

Bellingham: « Un arbitre qui a déjà truqué un match »

« Pour moi, ce n’était pas un penalty, vous savez. Hummels ne regarde même pas le ballon, et il ne se bat pas pour ça, il le touche, et je ne pense pas qu’il regarde la balle. On peut regarder bien d’autres décisions dans ce match. Vous donnez à un arbitre, qui a déjà truqué un match, le plus grand match d’Allemagne. A quoi vous attendez-vous? » Felix Zwayer est connu pour son implication il y a une quinzaine d’années dans le scandale de corruption qui avait frappé le football allemand. C’était en 2004.

L'action à l'origine de la controverse
L’action à l’origine de la controverse © @Capture

Juge de touche à l’époque, Zwayer avait reçu 300 euros de la part de Robert Hoyzer, son supérieur, pour influer sur le cours d’une rencontre. Sous pression de la justice, Zwayer avait écopé de six mois de suspension deux ans plus tard, en 2006. Depuis sa réhabilitation, l’arbitre est loin de faire l’unanimité parmi ses pairs en Allemagne. Et ce n’est pas cette nouvelle affaire qui devrait arranger son cas.

Continue Reading
Comments